/news/faitesladifference

Comment peut-on éviter que Montréal ne devienne un véritable Far West ?

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Comment peut-on éviter que Montréal ne devienne un véritable Far West ? Un peu avant 2020, il y avait des cas de violence une fois de temps à autres dans les nouvelles. Cependant, depuis l’été 2020, les cas impliquant des fusillades ou des blessures par armes blanches ont considérablement augmentés. 

Initialement, les endroits où ces événements-là se produisaient étaient sensiblement les mêmes. Les médias traditionnels et la population en générale parlaient d’un problème propre au « nord-est » de l’île. 

Or, dans les mois qui ont suivi cette recrudescence de violence armée en plein jour ou en pleine nuit, il y a eu de nombreux cas qui ont été recensés ailleurs sur l’île de Montréal. Que ce soit aux abords du Vieux-Port, en plein cœur de Montréal —au centre-ville—, à Montréal-Nord, Rivière-des-Prairies, Saint-Michel, Saint-Léonard ainsi que dans d’autres arrondissements, les citoyens ont peur.  

Trouver une solution Bien que la violence armée a transcendé les frontières du nord-est, il faut trouver une solution et se donner les moyens pour l’empêcher de gagner davantage de terrain. Avec le déconfinement qui coïncide avec la période estivale et le temps chaud qui s’en vient, il va falloir que la ville de Montréal trouve un moyen de mettre un frein à cette violence qui s’étend d’un bout à l’autre de la ville. 

Les Montréalais qui viennent de passer plus d’un an en télétravail n’ont pas à s’empêcher d’aller au Vieux-Port ou dans un parc par crainte d’être poignardé ou d’être atteint par balles. Idem pour les jeunes enfants, ils n’ont pas à être confinés à la maison à cause d’une peur constante d’être pris pour cible par des gens qui s’affrontent en présence de personnes innocentes. 

L’été risque d’être chaud

Si rien n’est fait et que l’on se fie au premier week-end de grand déconfinement qui du coup annonçait la fin du couvre-feu, force est de constater que l’été risque d’être très chaud... Espérons que la ville ainsi que le service de police et ses nombreux partenaires trouvent une solution pour éviter que notre métropole se transforme en Far West. 

Sacha-Wilky Merazil, Montréal

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.