/regional/montreal/montreal

Début de la vaccination au volant au circuit Gilles-Villeneuve

Après la vaccination des cyclistes, c’est au tour des automobilistes, au cours des deux prochains week-ends, d’effectuer un arrêt aux puits du circuit Gilles-Villeneuve, sur l’île Notre-Dame, à Montréal, pour se protéger de la COVID-19.

• À lire aussi: [IMAGES] Une première vaccination au volant à Québec

• À lire aussi: 228 nouveaux cas de COVID-19 au Québec

• À lire aussi: Arrêt aux puits : la vaccination à vélo au circuit Gilles-Villeneuve entamée

Les garages occupés habituellement par les équipes de Formule 1 à l’occasion du Grand Prix du Canada sont accessibles de 10 à 16 h ce samedi, mais aussi dimanche.

Les automobilistes et les membres de leur bulle pourront aussi retrousser une manche et s’y faire vacciner contre la COVID-19 le week-end prochain, les 12 et 13 juin.

CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Près de 1000 doses du vaccin de Pfizer-BioNTech sont offertes chaque jour sur rendez-vous, soit environ 170 vaccins donnés chaque heure. Une équipe d’une soixantaine d’infirmières cliniciennes, d’évaluateurs et d’injecteurs y est à l’œuvre.

Revenant sur l’expérience du premier week-end de vaccination au circuit Gilles-Villeneuve, la semaine dernière alors qu’on accueillait les cyclistes, les autorités ont indiqué que l’initiative a été un franc succès.

CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

«Ça a été très intéressant de voir les personnes qui se sont présentées, les gens étaient, je dirais, heureux d’être ici, d’être au parc Jean-Drapeau, d’avoir un accès en vélo complet au site de vaccination. Ils arrivaient en vélo, entraient dans les garages et ressortaient en vélo, c’était une activité dans leur activité de fin de semaine», a dit Marie-Ève Brunelle, directrice de la vaccination au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal.

«On a eu environ 1100 personnes qui se sont présentées en vélo, beaucoup de familles qui sont venues. [...] Notre objectif d’aller chercher la population des 12-40 [ans] à travers cette activité-là a quand même été répondu parce qu’on a eu 80 % des personnes dans ce groupe d’âge», a-t-elle ajouté en entrevue à LCN samedi matin.

CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Et pour samedi, plus de 80 % des quelque 900 rendez-vous qui avaient déjà été pris en début de journée concernaient également des gens âgés de 12 à 40 ans.

«On invite les personnes qui ont déjà un rendez-vous, s’ils le souhaitent, à amener une personne de leur bulle qui ne serait pas vaccinée. On s’est prévu un petit nombre de vaccins pour ces cas-là, pour ne pas être pris au dépourvu si une personne n’avait pas pu prendre son rendez-vous et était dans la voiture», a ajouté Mme Brunelle.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

L'initiative est rendue possible grâce à une collaboration entre le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, le Grand Prix du Canada et la Société du parc Jean-Drapeau.

Soulignons que la vaccination au volant est aussi offerte au PEPS de l’Université Laval, à Québec, ce week-end ainsi que le prochain, une façon d’inciter plus de personnes, notamment les plus jeunes, à se protéger contre le virus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.