/news/coronavirus

Des menstruations plus intenses rapportées

Les témoignages de femmes se multiplient sur de possibles effets secondaires affectant leur cycle menstruel juste après avoir reçu un des vaccins contre la COVID-19, ce qui mérite qu’on s’y intéresse, selon une spécialiste.

« Je n’ai pas été capable d’aller au bureau, parce que j’avais vraiment des douleurs intenses qui me pliaient en deux et je saignais beaucoup. Quand ça a commencé, je me suis fait un peu avoir, parce que ça fait trois ans que je ne suis plus menstruée, je n’avais rien pour me protéger », rapporte Mélanie Goudreau, 30 ans, qui a pourtant eu une ablation de l’endomètre et une ligature des trompes.

• À lire aussi: Les femmes ressentent plus d’effets secondaires

La résidente de Saint-Eustache s’est fait inoculer le vaccin de Moderna le 7 mai dernier. Le lendemain, de premiers symptômes apparaissent : des coups de chaleur et une douleur au ventre, suivis de saignements abondants.

Après s’être renseignée auprès de la pharmacienne qui lui a administré sa dose de vaccin, elle décide de remplir une déclaration sur les effets secondaires qui est envoyée à la Santé publique.

Symptômes planétaires  

Sur les réseaux sociaux, comme Reddit, Twitter ou encore TikTok, des témoignages similaires de femmes s’ajoutent un peu partout dans le monde, que ce soit après avoir reçu le vaccin de Moderna ou de Pfizer. Plusieurs Québécoises approchées par Le Journal ont aussi confié avoir eu des règles anormales après avoir reçu une dose de vaccin.

Pour Jerilynn C. Prior, professeure d’endocrinologie à l’Université de la Colombie-Britannique et directrice scientifique du Centre de recherche sur le cycle menstruel et l’ovulation, à Vancouver, le lien avec le vaccin est réel.

Elle juge les nombreuses observations de menstruations inattendues ou plus abondantes que d’habitude « très intéressantes » et affirme qu’elles méritent des recherches plus approfondies.

Étude clinique  

Elle espère profiter d’une étude en cours sur le cycle menstruel pour demander aux participantes de noter des changements avant et après le vaccin. C’est complètement nouveau, fait-elle valoir.

Elle ajoute qu’un stress important, comme celui causé par la pandémie, peut influencer le cycle menstruel. 

Heureusement, elle souligne que malgré les changements-surprises du cycle menstruel rapportés par certaines femmes, ceux-ci semblent être bénins et passagers, sans effet à long terme.

Pour la pharmacienne Diane Lamarre, il ne faut pas encore faire de corrélation entre les vaccins et les cycles menstruels chamboulés tant qu’il n’y aura pas d’évidence clinique probante.

Elle craint que des femmes passent à côté d’une consultation avec un médecin pour un problème de santé, pensant que le trouble est causé par le vaccin reçu.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.