/news/culture

Lecture de «Coronavirus» de Michel Tremblay au Théâtre du Rideau Vert

Photo AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD

Le Théâtre du Rideau Vert a présenté, lundi soir devant les internautes, un événement-bénéfice virtuel lors duquel les spectateurs ont pu assister à la lecture de «Coronavirus», plus récent texte signé Michel Tremblay.

• À lire aussi: Bruce Springsteen revient à Broadway à partir du 26 juin, vaccin obligatoire

• À lire aussi: Tournage de «La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé» reporté

• À lire aussi: «Des cailloux plein les poches»: une aventure humaine et amicale

Pour l’occasion, Denise Filiatrault et Gilbert Sicotte ont prêté leur voix à un vieux couple toujours amoureux, mais séparé en raison de la pandémie. Jamais n’avaient-ils eu à se quitter ainsi pendant leurs 70 années de mariage. Mais comme monsieur est atteint du virus, ils sont forcés de composer avec la situation.

Avec cette courte pièce, l’auteur s’est intéressé aux gens qui se sont sentis seuls et démunis d’une façon ou d’une autre depuis plus d’un an.

«Pendant la première vague, je trouvais qu’on parlait beaucoup des aînés, mais qu’on ne leur donnait jamais la parole, qu’on n’avait pas leur version. Alors j’ai décidé d’essayer de leur donner la parole», a notamment laissé savoir le dramaturge dans un communiqué.

Tout comme Denise Filiatrault et Gilbert Sicotte, Michel Tremblay a pris part à une discussion menée par Charles Lafortune, animateur de la soirée.

Les gens pouvaient assister à cette diffusion, offerte exclusivement sur le web, au coût de 100 $.