/news/coronavirus

Les plexiglas vont-ils rester encore longtemps?

Si la CNESST a assoupli ses règles concernant le port du masque au travail en zone jaune et verte lundi, les séparateurs en plexiglas installés un peu partout dans la province sont là pour rester plus longtemps. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Le CNESST permet d’abandonner les masques au travail dans certaines régions

Bien qu’ils rendent la communication plus difficile, et que certaines personnes ont tendance à vouloir les contourner, ils s’avèrent drôlement efficaces pour empêcher la transmission par aérosols. 

«Ça vaut la peine de les garder», croit sans l’ombre d’un doute la Dre Marie-France Raynault, cheffe du département de médecine sociale et préventive au CHUM. 

«Le plexiglas est très efficace. Dans quelques mois on pourra revenir à des conduites plus habituelles et s’en départir, mais on en est pas encore là», juge-t-elle en entrevue à 100% Nouvelles. 

Elle considère que ces cloisons devraient rester en place au moins jusqu’à l’automne, saison pour laquelle on peut «avoir encore des petites inquiétudes». 

Toutefois, elle considère que la mesure la plus importante à mettre en place et qui devra rester est d’empêcher toute personne contaminée, ou qui a eu des contacts directs à se présenter au travail. 

«Des gens qui sont en attente de test, qui ont eu un contact ne doivent pas se présenter au travail», explique-t-elle.

Elle insiste également pour dire que toute personne qui a des symptômes doit se faire tester, parce qu’il y a toujours des cas au Québec. 

***Voyez son entrevue intégrale dans la vidéo ci-dessus.***

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.