/regional/sherbrooke

L’heure est à la retraite pour un bon chien policier

L’heure de la retraite a sonné pour un pionnier parmi les chiens policiers de soutien au Québec.

Kanak, un chien de sept ans, accroche son harnais de travail après cinq ans de travail au sein du Service de police de la Ville de Sherbrooke. 

«Il nous a rendu un fier service au Service de police de la Ville de Sherbrooke pour accompagner les victimes à travers le processus judiciaire. Il a apporté beaucoup de réconfort, de beaux moments. On lui doit une fière chandelle et il mérite grandement une très belle retraite ici à la maison», explique Mélanie Bédard, ex-policière, conférencière et propriétaire de Kanak, en entrevue au Québec Matin.

Gracieuseté Twitter/Service de police de Sherbrooke

Le nouveau retraité est toujours en pleine forme physique, mais a démontré récemment des signes de fatigue. 

«Il a une excellente santé physique encore. C’est juste qu’il était moins enthousiaste à aller travailler, moins volontaire. Il avait peut-être plus des signes de fatigue plus mentale que physique», raconte Mélanie Bédard. 

Kanak passera sa retraite à la maison, paisiblement, à jouer avec les autres chiens de Mme Bédard.