/regional/estduquebec/cotenord

La Côte-Nord est la nouvelle Gaspésie?

Capture d'écran TVA Nouvelles

En prévision des vacances estivales, la Côte-Nord se prépare à accueillir les touristes avides d’activités de plein air et de grands espaces.

• À lire aussi: La Côte-Nord prise d’assaut par les campeurs

• À lire aussi: Camping: la Côte-Nord se prépare pour les touristes

• À lire aussi: Vos vacances au Québec: la fidélité des Québécois a sauvé l’été

Les autorités craignent toutefois les débordements comme ceux de l'été 2020, en Gaspésie. «On va tenter de faciliter leur séjour, de les diriger vers les endroits les plus adaptés», a affirmé Luc Noël, préfet de la municipalité de la Minganie.

De leur côté, les entrepreneurs de la Côte-Nord se disent ferrés pour la saison estivale. Les assouplissements des mesures permettent plus de latitude.

«Il a fallu installer tout un système l’an dernier, mais maintenant ça va bien», a mentionné Brigitte Lemay, directrice de l’Auberge internationale Le Tangon à TVA Nouvelles.

Plus de 11% des vacanciers ont affirmé vouloir visiter la région. Avec un budget moyen de 727$ par personne, les Québécois planifient plusieurs activités dans leur séjour nordique: randonnée, camping, plage et réunions familiales.

Les hébergements traditionnels comme les hôtels et motels s'attendent à une baisse de popularité. Tandis que pour les terrains de campings et pourvoiries, c’est le contraire. Les propriétaires s’attendent à voir leur popularité grimper en flèche.

Dans la même catégorie