/regional/estduquebec/cotenord

La route 138 prolongée vers l’est en Basse-Côte-Nord

Québec amorcera cet été les travaux de la route 138 sur le tronçon Kegaska-La Romaine, avec un prolongement de l’autoroute de 49 kilomètres.

L’an prochain, ce sera au tour des 30 kilomètres séparant Tête-à-la-Baleine et La Tabatière. Les deux chantiers devraient se terminer en 2025.

La construction de ces 80 kilomètres va coûter 700 millions $, une facture défrayée par Québec et Ottawa. Le gouvernement souhaite que les communautés de la Côte-Nord, autant allochtones qu’autochtones, puissent participer aux travaux.

Des ententes ont déjà été signées avec certaines communautés innues. Le prolongement de la route 138 atteindra plusieurs buts. Comme améliorer la desserte et désenclaver les communautés locales.

Comme objectif ultime, le ministre des Transports cherche à créer un corridor économique avec Terre-Neuve. Deux autres tronçons sur les 300 kilomètres qui restent à construire en Basse-Côte-Nord sont présentement à l’étude.

«Le prolongement de la route 138 permettra non seulement d'assurer le développement social et économique des communautés de la Basse-Côte-Nord, mais profitera également à l'ensemble des citoyennes et des citoyens du Québec. Nous répondons présents pour remplir les attentes de la population de la Basse-Côte-Nord et nous en sommes évidemment fiers», a partagé le ministre des Transports François Bonnardel, par communiqué.

Pour sa part, le gouvernement fédéral poursuit toujours sa consultation auprès des trois communautés innues du territoire. L'aboutissement de ces jalons importants pour le projet en assure ainsi la poursuite.