/news/society

Pourquoi l’éclipse de ce matin était si spéciale ?

L’éclipse de Soleil annulaire qui a été visible, mais encore plus dans le nord de la province jeudi matin était bien particulière, la première du genre à survenir au Québec depuis 1930.

• À lire aussi: L'éclipse solaire annulaire en images

L’éclipse survient lorsque la Lune passe devant le Soleil cachant la lumière de celui-ci. Lorsqu’elle est annulaire, elle se produit alors que la Lune est à son point le plus éloigné de notre planète, explique l’astrophysicien Robert Lamontagne en entrevue à Mario Dumont. 

AFP

«Lors d’une éclipse normale, la Lune arrive à cacher complètement le Soleil. Dans le cas d’aujourd’hui, la trajectoire de la Lune autour de la Terre, n’étant pas parfaitement ronde, la Lune se retrouvait à son point le plus éloigné de la Terre. La Lune paraissait légèrement plus petite que le disque du Soleil», précise l’expert. 

Ainsi, ceux qui ont pu voir la totalité de l’éclipse, dans les régions au nord, ont pu discerner cet anneau de feu du soleil, expliquant le nom «annulaire». 

L'éclipse captée à Montréal | Erik Peters

«C’est extrêmement rare!», assure M. Lamontagne. 

C’est près de la côte de la Baie d’Hudson que le phénomène était à son meilleur. 

L’éclipse a duré environ trois heures au total, mais observable pendant environ 1h30 au-dessus de Montréal.  

Prochain rendez-vous pour une éclipse totale solaire : le 8 avril 2024. Le phénomène sera visible à Montréal, en Montérégie et en Estrie.  

Dans la même catégorie