/news/coronavirus

Le Canada ne distribuera pas les vaccins de Johnson & Johnson fabriqués à Baltimore

Santé Canada ne distribuera pas les plus de 300 000 doses du vaccin contre la COVID-19 de Johnson & Johnson fabriquées dans une usine de Baltimore, au Maryland, en raison de «préoccupations» liées à une substance médicamenteuse mise au point dans l'installation d'Emergent BioSolutions.

• À lire aussi: Johnson & Johnson: des millions de doses inutilisables

• À lire aussi: Le Canada fera don de 100 millions de doses

• À lire aussi: Covax bénéficiera des 3/4 des 80 millions de doses de vaccin données à l'étranger par Washington

Le 30 avril dernier, Santé Canada avait suspendu la distribution de ce vaccin en raison de craintes liées à la qualité et à l’innocuité du produit. Vendredi en début de soirée, le ministère a indiqué avoir «terminé son examen de la qualité des fioles de vaccins Janssen [Johnson & Johnson] reçues et actuellement en quarantaine».

«En raison de préoccupations soulevées au sujet d'une substance médicamenteuse mise au point à l'installation d'Emergent BioSolutions, à Baltimore, au Maryland, Santé Canada ne distribuera pas les stocks reçus afin de protéger la santé et la sécurité des Canadiens et des Canadiennes», a-t-on expliqué dans un communiqué.

L’organisme fédéral a précisé que «la substance médicamenteuse a été fabriquée au même moment qu'un lot de vaccins a été contaminé par des composantes d'un autre vaccin» et que Santé Canada «n'a pas pu conclure que les doses du vaccin Janssen reçues respectent les normes élevées de qualité du ministère».

Santé Canada a ajouté qu’une inspection des lieux est prévue au cours de l’été et que d’ici là, «le Canada n'acceptera aucun produit ni ingrédient fabriqué dans cette installation».