/regional/troisrivieres/mauricie

Le Zoo de Saint-Édouard va revivre

Le Zoo de Saint-Édouard a été vendu pour près de 2 millions $ à Émilie Gaudry, déjà propriétaire de Repti-Zone, un zoo mobile.

• À lire aussi: La requête du propriétaire du Zoo de Saint-Édouard rejetée

• À lire aussi: Baby-boom au Zoo de Saint-Édouard

• À lire aussi: Le zoo de Saint-Édouard-de-Maskinongé investit de nouveau

«Les lieux sont super beaux avec beaucoup de relief et des petits lacs. Un lieu en pleine nature. Les reptiles sont déjà arrivés et il y a des animaux de ferme. On va avoir des félins, des léopards sont en réservation on attend pour les faire entrer et des lions, des lémurs, des dromadaires, des renards, des oiseaux de proie...», a expliqué Émilie Gaudry.

Mme Gaudry souhaite ouvrir cet été Zoo Animalia et espère avoir jusqu’à 200 bêtes dès la première année.

Plusieurs travaux ont été réalisés au cours des derniers mois pour rendre les lieux conformes aux nouvelles normes. La hauteur de certains enclos a notamment été modifiée et des lieux de contention ont été ajoutés. L'ancien propriétaire du Zoo, Normand Trahan, donne un coup de main à la nouvelle propriétaire pour les infrastructures. Il avait déjà tenté de vendre le site en 2018.

«Ça me fait plaisir, ça va grossir et grandir! Les gens disaient ça ne repartira plus jamais. Et là cette année ça repart en grand coup! Ça va être beau!», a-t-il commenté.

Les enclos vides depuis deux ans

Les enclos du zoo étaient vides depuis plus de deux ans après une saisie orchestrée par la SPCA de Montréal. Au total, 240 bêtes avaient été relocalisées et certaines n’avaient pas survécu au transfert. Le dossier judiciaire est toujours en cours. En attendant l'issu du procès, Normand Trahan ne peut prendre soin des animaux.

Saint-Édouard-de-Maskinongé va retrouver son attrait touristique principal. La vente et le retour du Zoo sont très bien accueillis surtout au camping qui est voisin du site.

«Il y a beaucoup de campeurs qui viennent ici et aimeraient aller au Zoo et beaucoup de gens qui allaient au Zoo et venaient au camping. Ça va profiter aux deux», a-t-on notamment expliqué.

Les nouveaux propriétaires espèrent accueillir les premiers visiteurs au cours des prochaines semaines.