/news/coronavirus

COVID: 30 millions de Français ont reçu au moins une dose de vaccin

La barre symbolique des 30 millions de Français ayant reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 a été franchie samedi, a annoncé le premier ministre Jean Castex, qui a appelé à «gagner la bataille contre le virus».

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«Objectif atteint! Merci à tous ceux qui se mobilisent pour la vaccination», a publié le chef du gouvernement sur Twitter.

Le chiffre de 30 millions de primo-injectés était initialement attendu pour mardi prochain.

L'amélioration de la situation sanitaire en France et la levée progressive des restrictions dans la vie quotidienne ne doivent pas s'accompagner d'un relâchement de la vigilance, ont cependant martelé les autorités sanitaires.

Ainsi, des opérations de vaccination ciblées sont prévues ce week-end en Alsace, a annoncé samedi l'Agence régionale de Santé (ARS) du Grand Est après la détection d'un «cluster au variant Delta (dit indien)» - considéré comme plus contagieux - au sein de la Haute École des Arts du Rhin, à Strasbourg, qui a été fermée.

Les Français peuvent profiter ce week-end, pour la première fois depuis la fin octobre, de la réouverture des restaurants en intérieur, des salles de sport ou des piscines. Le couvre-feu a également été retardé à 23h00.

À Paris vendredi soir, des centaines de jeunes avaient décidé de célébrer ce nouvel horaire plus festif en se rassemblant sur l'esplanade des Invalides, souvent agglutinés et sans masque, jusqu'à ce que la police intervienne pour les disperser.

Vendredi soir, Santé publique France a annoncé que 29 831 488 personnes avaient reçu au moins une injection (56,8% de la population majeure) et que plus de 15,4 millions étaient complètement vaccinées, soit un cinquième de la population.

Malgré le rythme des vaccinations, certains mettent en garde contre une éventuelle baisse de la cadence à l'approche de l'été, alors même que le niveau de couverture est loin d'être suffisant en cas de reprise forte de la pandémie.

L'épidémie continue cependant de régresser, avec 2163 patients en soins critiques vendredi, au plus bas depuis le 19 octobre. Et le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes est repassé sous les 5000 au cours de la semaine écoulée.

Dans la même catégorie