/sports/homepage

CH: les connaissances de certains vétérans rapporteront-elles?

À compter de lundi, le Canadien de Montréal tentera de freiner les redoutables Golden Knights de Vegas, une formation que les vétérans Tyler Toffoli et Corey Perry ont pu connaître davantage durant les séries éliminatoires 2020, l’été dernier.

• À lire aussi: Séries de la LNH: tout le monde dans l’avion

• À lire aussi: «Nous sommes heureux, mais pas satisfaits» - Marc Bergevin

• À lire aussi: Les Canadiens ont rendez-vous avec Max Pacioretty!

Effectivement, les deux hommes évoluaient pour des équipes différentes il y a un an : Toffoli jouait avec les Canucks de Vancouver, tandis que Perry portait l’uniforme des Stars de Dallas. Le premier a d’ailleurs aidé son club à chauffer les Knights au deuxième tour, au cours duquel Vegas a eu le dessus en sept rencontres. Il a ainsi pris part aux six derniers duels après avoir manqué quelques rencontres en raison d’une blessure.

La chaîne TVA Sports diffusera le premier match de la série lundi à 21 h.

Le retour au jeu de Toffoli avait d’ailleurs été éclatant. Dans le match 2, gagné au compte de 5 à 2 par les Canucks, il avait touché la cible après 1 min 29 s de jeu, ajoutant deux mentions d’aide durant la soirée. Pour l’ensemble de la série, il avait obtenu quatre points et présenté un différentiel de -3.

De son côté, Perry s’est frotté une fois aux Knights dans le mini-tournoi à la ronde des équipes de tête de l’Ouest, marquant à une occasion. Puis, il les a revus en finale d’association, enlevée en cinq parties par Dallas. L’ailier a été incapable de noircir la feuille de pointage malgré 12 tirs. L’entraîneur-chef Rick Bowness l’avait utilisé pendant plus de 62 minutes.

Un ancien des Knights  

Même en n’effectuant aucune présence sur la glace, le défenseur Jon Merrill pourrait aider le Tricolore d’une autre façon. L’Américain a sûrement une bonne idée du fonctionnement des opérations à Las Vegas, où il a joué de 2017 à 2020 avant de signer un contrat à titre de joueur autonome avec les Red Wings de Detroit en octobre.

Le patineur de 29 ans a totalisé 49 matchs avec la troupe de l’instructeur-chef Peter DeBoer lors de la campagne 2019-2020 et a été limité à un affrontement éliminatoire. Avec l’organisation du Nevada, il a pris part à 140 parties de saison et affiché un différentiel de +32