/sports/homepage

Le Canadien est là où Dominique Ducharme le souhaite

À la veille de son premier rendez-vous avec les Golden Knights de Vegas au troisième tour éliminatoire, le Canadien de Montréal se trouve dans des dispositions idéales, aux dires de son entraîneur-chef Dominique Ducharme.

• À lire aussi: CH: les connaissances de certains vétérans rapporteront-elles?

Débarqué samedi au Nevada, le Tricolore poursuit sa préparation pour le match initial de la série prévu lundi au T-Mobile Arena. Malgré la longue pause suivant la finale de la section Nord, balayée en quatre parties face aux Jets de Winnipeg, Ducharme aborde la situation avec sérénité.

«Ça fait partie du parcours, a-t-il en vidéoconférence, dimanche, avant l’entraînement des siens prévu plus tard en journée. On veut en faire plus et on contrôle ce qu’on peut. On aborde la série en pensant à demain [lundi]. Nos joueurs sont au bon endroit. Il y a de l’enthousiasme, mais ce n’est pas démesuré et on demeure concentré.»

À titre d’exemple, il a évoqué le capitaine Shea Weber, qui, en dépit de son immense bagage, se retrouve en ronde 3 pour la première fois de sa carrière.

«C’est un gars assez en contrôle d’habitude, mais je sais qu’il veut saisir cette opportunité et il est excité. Nos gars sont dans bon état mental dans l’ensemble, a précisé Ducharme. Maintenant, le portrait [relié au congé] est un peu compliqué. Au plan physique, on a bien géré le tout. Les gars sont énergiques. Le défi est plus mental : il faut s’assurer que les gars soient prêts et ne pas regarder trop loin.»

Un «ennemi» encore à dompter   

Lundi, le Canadien jouera aux États-Unis pour la première fois depuis l’ère pré-COVID-19, mais surtout, il aura à composer avec un décalage horaire de trois heures. D’ailleurs, Ducharme croit que le déplacement des troupes samedi aidera celles-ci à s’ajuster plus facilement en prévision des jours à venir. Et c’est sans compter que tous savent à quoi s’attendre à ce propos : en saison régulière, l’équipe a disputé plusieurs rencontres dans des fuseaux horaires différents, incluant celui du Pacifique dans lequel se trouvent les Canucks de Vancouver, des rivaux de la section canadienne.

«On est parti hier, car on voulait s’adapter le plus rapidement possible, tout en gardant un rythme semblable à celui qu’on suit chez nous. C’est un défi avec lequel on a dû composer durant la saison», a commenté le pilote.

Ce dernier a par ailleurs déclaré que le défenseur Jeff Petry a prévu patiner dimanche. Ducharme a ajouté que le vétéran «s’approche» d’un retour et qu’il pourrait s’entraîner avec ses coéquipiers lundi ou mardi.

Écoutez la chronique sports et société de Jean-François Baril sur QUB radio: