/news/coronavirus

L’Ontario réduit l’intervalle entre deux doses d’AstraZeneca à huit semaines

Après le Québec, le gouvernement ontarien a annoncé samedi par communiqué qu’il diminuera l’intervalle entre les deux doses du vaccin d’AstraZeneca de douze à huit semaines.

Les Ontariens pourront aussi choisir entre une deuxième dose du vaccin d’AstraZeneca ou d’un vaccin à ARN messager (ARNm), comme Pfizer ou Moderna.

À partir du lundi, à 8 h, les personnes qui ont reçu leur première dose du vaccin d’AstraZeneca seront admissibles à la prise de rendez-vous pour leur seconde dose à un intervalle de huit semaines.

«Cette décision est fondée sur de nouvelles données probantes cliniques concernant l’administration de deux doses de vaccins différents, comme le soutient le Comité consultatif national de l’immunisation» peut-on lire.

Les personnes qui souhaitent recevoir une seconde dose d’un vaccin à ARNm peuvent prendre rendez-vous au moyen du système provincial de prise de rendez-vous, auprès des circonscriptions sanitaires qui utilisent leur propre système de prise de rendez-vous ou d’une pharmacie participante.

D’ici la fin du mois de juin, l’Ontario devrait recevoir deux millions de doses du vaccin contre la COVID-19 de Pfizer d’ici la fin du mois de juin et environ 3,54 millions de doses du vaccin de Pfizer en juillet.