/news/culture

«Un coin tranquille 2e partie» reprend la tête du box-office nord-américain

L'effrayant «Un coin tranquille 2e partie» a repris la tête du box-office ce week-end en Amérique du Nord, tandis que «D'où l'on vient», tiré de la comédie musicale de Lin-Manuel Miranda, décevait les attentes, selon des analystes du secteur dimanche.

«Un coin tranquille 2e partie», réalisé par John Krasinski avec sa femme Emily Blunt dans le rôle principal, a récolté 11,6 millions de dollars, selon les estimations d'Exhibitor Relations.

Ce film de la Paramount sur une famille vivant dans un monde post-apocalyptique hanté par des monstres féroces qui se repèrent grâce aux sons est devenu le premier film à passer la barre des 100 millions de dollars en Amérique du Nord depuis que la COVID-19 a plongé le monde - et l'industrie du cinéma - dans la crise.

Quant à l'énergique «D'où l'on vient» de Warner Bros., adapté par Jon M. Chu, il engrange 11,4 millions, décevant les attentes qui lui prédisaient des recettes de 15 à 20 millions. Il faut dire que le film est aussi diffusé simultanément, sans surcoût pour les abonnés, sur la plateforme HBO Max.

Le long-métrage raconte l'histoire et les rêves de jeunes Latinos dans le quartier de Washington Heights, à New York.

Une autre nouvelle sortie se retrouve en troisième position: «Pierre Lapin 2 : le fugueur» de Sony, avec 10,4 millions.

Quatrième, le troisième opus de la franchise «La conjuration : Sous l’emprise du diable», avec 10 millions. L'histoire suit une nouvelle fois Patrick Wilson et Vera Farmiga en enquêteurs paranormaux aux prises avec de démoniaques machinations.

Et cinquième, le Disney «Cruella», une histoire en prises de vue réelles des origines de la mégère tirée des «101 Dalmatiens», avec Emma Stone dans le rôle titre, avec 6,7 millions.

Les autres chiffres provisoires du box-office nord-américain

6 - «Spirit l'indomptable»: 2,5 millions $

7 - «The House Next Door: Meet the Blacks»: 1 million $

8 - «La furie d’un homme» : 615 000 $

9 - «Queen Bees»: 328 000 $

10 - «Spirale: L'Héritage de Décadence»: 305 000 $