/sports/homepage

CH-Knights: début de la bataille

Une semaine complète s’est écoulée depuis que le Canadien a éliminé les Jets de Winnipeg. Quelque 2500 personnes avaient eu la chance d’assister, sur place, à ce balayage. Lundi soir, ils seront 18 000 spectateurs entassés dans le T-Mobile Arena de Las Vegas pour le coup d’envoi de cette demi-finale entre le Tricolore et les Golden Knights.

La première rencontre de cette série sera présentée sur les ondes de TVA Sports et TVA Sports direct, dès 20h.

• À lire aussi: Le CH en territoire ennemi à Vegas

«Nous sommes excités et nous sommes prêts. Nous avons une très bonne opportunité ici. C’est dur de se rendre si loin et nous sommes à mi-chemin. Mais nous avons encore beaucoup de travail à faire et nous sommes excités par ce défi», a lancé Josh Anderson après l’entraînement matinal.

D’ordinaire, on pourrait penser que les troupiers de Dominique Ducharme pourraient être intimidés par une foule aussi dense et bruyante. Toutefois, il y a tellement longtemps qu’ils attendent de jouer dans un amphithéâtre plein qu’ils pourraient, eux aussi, bénéficier de cette dose d’énergie.

«On a eu un avant-goût de ce à quoi ça pourrait ressembler au Centre Bell. Même si la foule était mince, on avait l’impression que l’édifice était plein. Les gens pensent que ce sera un avantage pour Vegas, mais on sera excité de jouer devant autant de monde», a soutenu Anderson.

De son côté, Ducharme a affirmé qu’il y avait suffisamment de joueurs d’expérience au sein de sa formation pour éviter que la présence d’une foule aussi nombreuse ne soit néfaste sur son groupe. Un bon départ du club montréalais pourrait calmer la foule. Mais comme l’a précisé l’entraîneur-chef du Tricolore, c’était également le plan même devant des gradins vides.

D’ailleurs, à ce niveau, le Canadien traverse une excellente période. Rappelons qu’il a inscrit le premier but lors de chacun de ses sept derniers matchs et qu’il n’a pas tiré de l’arrière au cours des dernières 437 min 53 s.

Du côté des Golden Knights, on espère également un départ en force. Les hommes de Peter DeBoer ont éprouvé des ennuis au début de chacun des deux premiers tours. Chaque fois, ils ont échappé le premier match.

«C’est certain qu’on ne souhaite pas se creuser un trou en partant. Surtout à domicile. D’ailleurs, j’ignore pourquoi nous n’avons pas été en mesure de remporter le premier match de ces séries, a indiqué l’entraîneur-chef des Golden Knights. Évidemment, on veut gagner ce premier match. Dans le cas contraire, si on joue de la bonne façon, on sait qu’éventuellement, le vent va tourner.»

Petry se rapproche d’un retour  

Selon les trios et les duos déployés lors de l’entraînement matinal, Ducharme ne devrait apporter aucun changement à sa formation.

Jeff Petry, Jake Evans et Jon Merrill se sont entraînés avec leurs coéquipiers. Cependant, ils portaient un chandail d’une couleur différente, indiquant qu’ils n’étaient pas aptes à recevoir des mises en échec.

Néanmoins, Ducharme a répété avoir bon espoir de les voir obtenir le feu vert pour revenir au jeu sous peu.

«On est confiant de revoir Petry dans la formation prochainement. Pour les autres, on a également bon espoir. Quand? On l’ignore, mais ce matin, on a vu des signes encourageants.»

Formation à l’entraînement   

Attaquants

Lehkonen-Danault-Gallagher

Toffoli-Suzuki-Caufield

Byron-Kotkaniemi-Anderson

Armia-Staal-Perry

Défenseurs

Chiarot-Weber

Kulak-Edmundson

Romanov-Gustafsson