/news/law

Décès d’un agent de la GRC: deux individus accusés d’homicide involontaire

Bloc GRC

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Un homme et une femme originaires de Winnipeg, au Manitoba, ont été accusés lundi d’homicide involontaire et d’autres chefs d’inculpation pour le décès du jeune agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) survenu samedi dernier à Wolseley, en Saskatchewan.

• À lire aussi: Un agent de la GRC tué en service en Saskatchewan

Alphonse Stanley Traverse, 41 ans, et Marlene Velma Louise Pagee, 42 ans, ont ainsi comparu séparément devant la Cour provinciale de Regina, lundi matin, a indiqué par voie de communiqué la GRC de la Saskatchewan.

Les deux individus ont été accusés d’homicide involontaire, mais aussi d’omission de s’arrêter à la suite d’un accident ayant entraîné la mort, de vol de véhicule, de possession de biens volés d’une valeur de 5000$ et d’omission de se conformer à une promesse et avoir quitté le Manitoba, a précisé le corps policier.

Mme Pagee a également écopé d’un chef d’accusation de possession de substances contrôlées.

Les accusés avaient été arrêtés quelques heures après le décès tragique du gendarme du détachement d’Indian Head, Shelby Patton, âgé de 26 ans. L’agent avait été tué dans l’exercice de ses fonctions le 12 juin lorsqu’il suivait deux suspects qui conduisaient à bord d’une camionnette volée, a rappelé la GRC.

Selon les premiers éléments de l’enquête menée notamment par l’Unité des crimes majeurs du District du Nord de la GRC de la Saskatchewan, l’agent Patton avait reçu l’alerte peu après 7h et avait repéré le véhicule dans la municipalité de Wolseley près d’une heure plus tard. C’est en amorçant un contrôle routier qu’il aurait alors été happé et tué par la camionnette. Son décès a été constaté sur les lieux après plusieurs tentatives de réanimation.

Un agriculteur vivant près d’Odessa avait par la suite signalé que les deux occupants de la camionnette se trouvaient sur son terrain et qu’ils avaient volé l’une de ses camionnettes. Les suspects avaient finalement été localisés peu avant 10h par les policiers dans un champ près de la municipalité de Francis, a souligné la GRC.

Connus des services de police

M. Traverse et Mme Pagee n’en seraient pas à leurs premières accusations, selon des documents judiciaires du Manitoba obtenus par CTV News.

L’homme de 41 ans aurait ainsi déjà été condamné pour plusieurs infractions remontant à 2005 dans la province des Prairies. Il aurait alors été condamné et aurait effectué trois mois de détention pour introduction par effraction, a rapporté le média.

Il aurait récidivé en 2010 et en 2014, réalisant quatre mois de prison pour introduction par effraction la première fois et huit mois et demi de détention pour introduction par effraction et agression armée la deuxième fois. En 2017, M. Traverse aurait aussi été condamné pour voies de fait armées et entrave à un agent de la paix.

La femme de 42 ans aurait quant à elle été condamnée pour conduite avec facultés affaiblies et tentative de fuite en 2006, toujours selon CTV News.

Mme Pagee devrait revenir comparaître devant le tribunal de Regina vendredi alors que M. Traverse sera entendu le 21 juin prochain.

Les deux accusés resteront en détention pour le moment, l’enquête sur le décès de l’agent de la GRC étant toujours en cours.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.