/regional/montreal/montreal

Le 9-1-1 pour se faire remorquer sur l'Île de Montréal

PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

À compter du 1er juillet 2021, les usagers de la route qui circulent dans les rues de l’île de Montréal devront composer le 9-1-1 si leur véhicule est en panne, impliqué dans un accident, qu’il entrave la circulation ou qu’il représente un danger, a annoncé le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), lundi. 

Pour ce faire, le SPVM va mettre en place dix zones de remorquage exclusif sur son territoire, dans le but de protéger la sécurité des conducteurs. Ces dernières ne s’appliquent pas pour les véhicules en panne dans des stationnements privés ou publics ni sur le réseau autoroutier qui traverse l’île, celui-ci étant déjà couvert par le service *4141.

Ainsi, un automobiliste coincé dans son véhicule en panne ou accidenté sur le réseau local de l’île de Montréal devra appeler le 9-1-1. De là, un préposé à la répartition des appels mettra l’automobiliste en lien avec un remorqueur.

L’entrée en vigueur de ces zones de remorquage fait suite aux recommandations formulées par le Bureau de l’inspecteur général (BIG), dans un rapport publié en 2017. Les mesures formulées visent à normaliser les opérations de remorquage sur le territoire de l’agglomération de Montréal et à offrir aux usagers de la route un service de qualité, avec des tarifs réglementés, a plaidé le SPVM.