/sports/homepage

La santé publique permet 1000 spectateurs de plus au Centre Bell

Le Canadien de Montréal pourra accueillir 1000 partisans de plus au Centre Bell en vertu d’une décision favorable de la santé publique rendue mardi après-midi.

• À lire aussi: Marc Bergevin veut plus de partisans au Centre Bell

• À lire aussi: La fièvre des éliminatoires continue de se faire sentir

La santé publique justifie ce chiffre: il y a 14 portes indépendantes qui permettent d'accueuillir 250 personnes séparemment, afin d'éviter de propagation du virus.

Le Tricolore – tout comme les autres spectacles et événements sportifs tenus dans la province – pourra ainsi vendre un total de 3500 billets pour les matchs numéro 3, 4 et 6 de sa série demi-finale contre les Golden Knights de Vegas.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a souligné l’évolution de la situation épidémiologique pour expliquer sa décision. Cette nouvelle mesure entrera en vigueur jeudi à 00 h 01. Le premier match de la série entre le CH et les Knights dans la métropole québécoise doit avoir lieu vendredi soir.

Plusieurs intervenants, autant du milieu politique que du monde du sport, avaient publiquement demandé au directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, de revoir la limite de spectateurs admis au Centre Bell, au moment où les adversaires du Nevada peuvent profiter de l’appui d’un aréna rempli au maximum de sa capacité.

Le premier ministre François Legault, tout comme le directeur général du Canadien Marc Bergevin, avait ainsi demandé de nouveaux allégements au cours des dernières heures.

Écoutez la chronique culturelle d’Anaïs Guertain-Lacroix à l’émission de Pierre Nantel sur QUB radio:

Plusieurs autres options sont soulevées, comme celle d'ouvrir l'accès à un centre Bell complet pour les personnes doublement vaccinées. «Au niveau scientifique, ça aurait été plus sécuritaire d'admettre un centre Bell plein de personnes doublement vaccinées, plutôt que 2500 ou 3500 choisies aléatoirement» précise le Dr. Alex Carignan, microbiologiste et infectiologue en entrevue à TVA Nouvelles.

Une clinique de vaccination sans rendez-vous sera également installée mercredi entre 17h et 20h pour les partisans du CH près du Centre Bell.

Peu avant d’annoncer la modification par voie de communiqué, le directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, a expliqué mardi, qu’il souhaitait être «cohérent avec les autres secteurs d’activités de rassemblements intérieurs, extérieurs».

Au cours du même point de presse, Dr Arruda a également laissé planer l’espoir d’un déconfinement plus important au cours de l’été, en évoquant une révision des mesures sanitaires liées aux différents paliers. Un palier «bleu comme le paradis du ciel», beaucoup plus souple, pourrait même faire son apparition.

- Avec Patrick Bellerose, Journal de Montréal

Dans la même catégorie