/news/law

13e féminicide: Nathalie Piché, une mère «à l'âme charitable»

Nathalie Piché était une femme à l’âme charitable, et, par-dessus tout, résiliente. En 2019, elle s’était confiée à une citoyenne de Limoilou, qui a découvert les pans de sa vie les plus difficiles.  

• À lire aussi: Féminicide dans Limoilou: la victime craignait son conjoint

• À lire aussi: Féminicide à Québec: le suspect officiellement accusé de meurtre au deuxième degré

• À lire aussi: 13e féminicide: arrêté en décembre, il s'était engagé à ne pas «harceler» la victime

« Ma rencontre avec elle m’a vraiment marquée », avoue d’entrée de jeu Joëlle Vaillancourt au micro de Benoît Dutrizac, mercredi à QUB radio. 

Autour d’un café durant quelques heures, Nathalie Piché lui a tout confié de son parcours de vie bouleversant, qui fait l’objet d’un article pour la Revengeance des Duchesses.

«Elle a eu son premier enfant à 15 ans, elle n’était pas entourée par sa famille de ce qu’elle me disait. Elle a elle-même développé les outils qu’elle avait aujourd’hui pour élever des enfants formidables». 

Écoutez l'entrevue intégrale de Joëlle Vaillancourt à QUB radio:

Si vous avez besoin d’aide  

SOS violence conjugale

www.sosviolenceconjugale.ca

1 800 363-9010