/regional/saguenay

Saguenay obtient près de 1M$ pour restaurer ses églises

La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean obtient 800 000 $ de la part du gouvernement provincial pour effectuer des travaux de réfection à ses églises.

• À lire aussi: Division concernant le sort d'une église au Lac-Saint-Jean

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, et sa collègue, la ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, en ont fait l'annonce, mercredi matin, à la cathédrale de l'arrondissement Chicoutimi dans la Ville de Saguenay.

En tout, Québec investit 15 millions $ pour protéger et mettre en valeur le patrimoine religieux de la province. L’argent sera dispersé en 73 projets différents.

Ce montant alloué à la Ville de Saguenay permettra la restauration de quatre églises, dont la cathédrale Saint-Francois-Xavier qui célèbrera son 100e anniversaire, l'an prochain.

«C'est impressionnant de voir que le bâtiment a résisté aux intempéries des 100 dernières années», a affirmé Maude Thériault, marguillière de la paroisse Saint-François-Xavier. L’architecte de profession se réjouit de constater que Québec veut protéger ce joyau unique au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«Cette aide-là nous enlève un poids parce que c'est très cher ce type de travaux quand l'on doit respecter l'esprit de l'époque, le patrimoine. Mais c'est nécessaire pour notre culture et surtout la sécurité des citoyens», a expliqué Mme Thériault qui admet investir beaucoup de temps à chercher des sources de financement.

L'aide financière de 140 000 $ permettra de restaurer la fenestration.

L'Église du Sacré-Cœur, située dans le même secteur, reçoit de son côté 224 000 $ pour restaurer les finis intérieurs du bâtiment.

Un projet similaire sera aussi réalisé à l'Église Notre-Dame-de-Laterrière, rattachée au diocèse de Chicoutimi.

«Je suis content pour les bénévoles qui font tellement un travail extraordinaire pour maintenir les lieux de culte ouverts à la population», a commenté l'Abbé Pierre Bergeron.

Des travaux de maçonnerie seront réalisés à la chapelle mariale de l'Ermitage Saint-Antoine, situé dans la municipalité de Lac-Bouchette, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«Cette vaste opération contribuera à la relance économique de l'ensemble des régions puisqu'elle nécessite une main-d'œuvre parfois spécialisée qui maîtrise des techniques souvent uniques», a souligné la ministre Nathalie Roy.