/sports/homepage

«Ça prouve qu’on mérite d’être ici» - Dominique Ducharme

Les jeux sont loin d’être faits. La série opposant le Canadien aux Golden Knights s’est transformée en un 3 de 5. Néanmoins, il y un bail que le Tricolore ne s’est pas retrouvé en pareille position aussi loin dans les séries éliminatoires.

• À lire aussi: La vérité derrière les yeux effrayants de Jeff Petry

• À lire aussi: Marc Bergevin en lice pour le prix du DG de l’année

• À lire aussi: Une clinique de vaccination sans rendez-vous pour les partisans du CH

Lors de ses deux dernières présences en finale d’association, en 2010 et 2014, le club montréalais s’était incliné à ses deux premiers matchs avant de finalement s’inscrire au tableau des victoires.

«On voulait repartir d’ici avec une égalité de 1 à 1. C’est fait. On est en bonne position, mais il y a encore du travail à faire. Maintenant, on s’en vient chez nous», a indiqué Dominique Ducharme, jeudi, au lendemain du gain de 3 à 2 de sa troupe.

Cette victoire à Las Vegas n’est pas banale. Les Golden Knights affichent le meilleur dossier à domicile depuis le début des séries. Avant ce revers, ils avaient remporté six de leurs huit matchs à domicile. En saison régulière, ils avaient également très bien fait avec un dossier de 21-5-2.

«Venir chercher une victoire ici, contre une équipe qui joue bien à la maison cette année, avec un édifice plein, ça prouve qu’on mérite d’être ici et qu’on est ici pour gagner», a ajouté l’entraîneur du Canadien.

Du hockey propre?

Le Centre Bell pourra élargir sa capacité d’accueil à 3500 partisans pour les troisième et quatrième matchs. On est loin des 18 000 spectateurs entassés dans le T-Mobile Arena, mais il faudra faire avec.

«On aimerait avoir l’édifice plein, mais on comprend que la réalité n’est pas la même», a reconnu l’entraîneur du Canadien.

C’est bien beau les partisans, mais si le Canadien venait à s’incliner, il est à espérer qu’on ne se servira pas de cette situation comme excuse.

D’ailleurs, Ducharme est persuadé que son équipe peut faire encore mieux que ce qu’elle a démontré au cours des deux premiers matchs.

«C’était mieux que lors du premier match, mais il y a encore de la place pour l’amélioration. On veut répéter ce qu’on a fait de bien, mais se mettre au défi d’améliorer les aspects de notre jeu où on a connu plus de difficulté, a-t-il expliqué. On a réussi à le faire contre Toronto et contre Winnipeg.»

Subtilement, il a également souhaité que les arbitres connaissent un meilleur match. Lorsqu’un collègue a soulevé le fait que les Golden Knights n’avaient écopé d’aucune punition lors du deuxième match, malgré l’intensité de la rencontre, Ducharme a hésité quelques secondes, puis a répondu, sarcastiquement: «Ils ont joué du hockey propre, hier [mercredi]. Du hockey très propre.»

Dans la même catégorie