/news/society

La majorité des aînés ne souhaite pas aller en CHSLD

Lourdement affectés par la pandémie de COVID-19, les aînés, dans leur majorité, craignent de perdre leur autonomie et devoir déménager en CHSLD, alors qu’ils souhaitent demeurer avec leur famille à la maison.

C’est ce qu’a révélé, jeudi, un sondage CROP réalisé pour le compte de l’écrivaine Janette Bertrand, la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais et la Fondation Institut de gériatrie de Montréal.

Le sondage, réalisé auprès de plus de 1000 Québécois de 65 ans et plus, a abordé quatre thématiques sur le bonheur des aînés, leurs craintes et leurs attentes envers la famille et la société.

Selon le coup de sonde, 62 % des plus de 65 ans ne souhaitent pas se retrouver en CHSLD, alors que 57 % d’entre eux espèrent pouvoir compter sur les proches pour demeurer à la maison.

Ils sont dans la même proportion les aînés québécois à solliciter une aide pour l’entretien de leur résidence, ce qui peut avoir un impact positif sur leur autonomie.

Quelque 75 % des répondants ont demandé expressément aux autorités de bonifier les soins de santé à domicile pour leur permettre de demeurer à la maison.

Cette perspective de rester avec la famille fait craindre à quelque 55 % des aînés de devenir un fardeau pour leurs proches.

Le sondage révèle en outre que la principale source de bonheur pour 96 % des aînés sondés est leur autonomie.

«Le sondage a révélé que les aînés québécois n’ont pas eu l’impression qu’ils avaient été consultés ni entendus pendant la pandémie, surtout en ce qui a trait à ce qui s’est passé en CHSLD», a indiqué par communiqué Mme Bertrand, bouleversée par le constat auquel est parvenu le sondage.

«Il est important de rassurer les aînés en rappelant que la majorité vivent à domicile, qu'une petite minorité devra être hébergée en CHSLD, et que ces établissements offrent des soins appropriés pour les conditions graves des personnes qui y résident», a estimé David Lussier, gériatre à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.