/news/currentevents

Un clip filmé avec de fausses armes tourne mal

Capture d'écran, Shreezfbv / Instagram

Des rappeurs qui tournaient un vidéoclip mardi avec de fausses armes dans une rue de Montréal se sont retrouvés face au sol quand des policiers les ont interpellés en croyant assister à une véritable scène de crime. 

Depuis mardi, des vidéos de cette interpellation entre le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et une équipe de tournage font le tour du web.

Tizzo/ Shreezfbv / Instagram

«Couchez-vous à terre! On se couche à terre!» hurle l’agente du SPVM dans une publication sur Instagram. 

«C’est un tournage! Yo, c’est trop fou. Ce n’est pas des vrais guns», rétorque un des neuf hommes couchés au sol pendant que des policiers interviennent. 

Des policiers du Service de police de la Ville de Montréal demandent à une équipe de tournage de se coucher au sol pour vérifier les fausses armes sur les lieux.

Caprture d'écran, Tizzo / Instagram

Des policiers du Service de police de la Ville de Montréal demandent à une équipe de tournage de se coucher au sol pour vérifier les fausses armes sur les lieux.

DEUX RAPPEURS  

Selon nos informations, une équipe tournait illégalement un clip pour les rappeurs Tizzo et Shreez sur la rue Saint-Dominique dans Le Plateau-Mont-Royal mardi après-midi. Les deux artistes ont eux-mêmes diffusé plusieurs publications sur Instagram.

Capture d'écran, Tizzo / Instagram

«On a reçu deux appels au 911 vers 13h30 mardi. On nous rapportait la présence possible d’individus armés. Finalement, sur place, les policiers ont constaté que c’était un tournage d’un vidéo», confirme Julien Lévesque, porte-parole du SPVM. 

Une des caméras servant à filmer le clip des rappeurs sur place.

Capture d'écran, Shreezfbv / Instagram

Une des caméras servant à filmer le clip des rappeurs sur place.

M. Lévesque affirme que personne n’a été arrêté et qu’aucun constat d’infraction n’a été remis dans le cadre de cette opération. Le SPVM indique aussi que les armes étaient finalement fausses.

Tizzo/ Shreezfbv / Instagram

Nos demandes d’entrevues avec Tizzo, Shreez et leur maison de disques Canicule Records sont restées sans réponse mercredi après-midi. 

PAS DE PERMIS  

Contacté à ce sujet, le Bureau du cinéma et de la télévision de Montréal certifie qu’aucun permis de tournage n’a été délivré pour ce clip.

«Normalement, il faut un permis de la Ville pour tourner dans ce secteur du Plateau-Mont-Royal. C’est interdit sinon», mentionne-t-on au Journal

Capture d'écran, Shreezfbv / Instagram

De plus, le Bureau du cinéma et de la télévision rappelle que des policiers doivent être dépêchés sur place aux frais du producteur pour tous les tournages comportant des armes à feu fausses ou véritables. 

Par ailleurs, Québec a annoncé cette semaine qu’il investissait 5 M$ sur deux ans pour lutter contre le fléau du trafic d’armes à Montréal. 

Selon des statistiques provisoires de 2020, les infractions violentes avec armes à feu ont grimpé de 107% et les tentatives de meurtre de 39% sur l’île.