/news/currentevents

Arrestation musclée : «c’est important pour nous d’analyser la situation»

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) se dit préoccupé par la vidéo de l’arrestation d’un jeune homme dénoncée par plusieurs élus. 

• À lire aussi: Un genou sur le cou: François Legault ne veut plus voir cette technique policière

• À lire aussi: Des élus dénoncent des arrestations à Montréal

• À lire aussi: Arrestation musclée: Coderre demande une enquête indépendante

«Ça préoccupe quand on voit les images», selon David Shane, porte-parole du SPVM. 

Si ce dernier se dit ne pas être un expert en emploi de la force, il s’en remet à l’analyse des experts en la matière. 

«Chez nous on a des experts en emploi de la force et en ce moment, ils appuient le commandant du quartier concerné dans son analyse de l’événement», explique le porte-parole en entrevue à LCN. 

«Ça vient nous interpeller, c’est normal qu’on se pose des questions, mais ce qu’il faut se dire c’est qu’il faut prendre un pas de recule et réaliser qu’on n’a pas toutes les informations sur cette vidéo-là parce qu’elle est partielle», ajoute M. Shane. 

Le corps policier attend donc une analyse de la situation et des circonstances avant de se prononcer sur l’emploi de la force montré dans la vidéo. 

«C’est important d’analyser la situation et les circonstances qui ont mené à l’emploi de la force afin que le gestionnaire de cette unité puisse déterminer si le recours était justifié ou non», explique le porte-parole du SPVM. 

Ce que le SPVM peut reconstituer pour l’instant, selon David Shane, «c’est que l’intervention qui a été faite auprès de l’individu était pour la possession d’une arme taser». 

Les policiers savaient qu’il était armé et lorsqu’il a bougé, il aurait mis ses mains au niveau de l’arme. 

«Les policiers n’ont pas voulu évidemment qu’il touche l’arme. Ensuite, il a repoussé les policiers et là, à ce moment-là, les policiers ont décidé de l’amener au sol pour le contrôler pour leur sécurité et pour la sienne», raconte le porte-parole.