/news/politics

Doug Ford procède à un imposant remaniement ministériel

CAPTURE DECRAN

Le premier ministre ontarien Doug Ford a procédé vendredi à un important remaniement ministériel, signant notamment le retour de l’ancien ministre des Finances de l’Ontario, Rod Phillips, qui avait démissionné dans la controverse en décembre dernier après avoir voyagé dans les Caraïbes en pleine résurgence de la COVID-19.

À près d’un an des élections provinciales, le premier ministre a changé 15 ministres conservateurs de portefeuille.

«Avec notre équipe remaniée, nous sommes bien positionnés pour réaliser les priorités qui importent le plus à la population ontarienne, notamment ramener le plus de gens au travail, rendre le coût de la vie plus abordable, soutenir les entreprises et les créateurs d’emplois et développer les infrastructures de transport en commun», a déclaré M. Ford par voie de communiqué.

Rod Phillips, qui était auparavant aux Finances, a ainsi hérité d’un poste beaucoup moins en vue, soit celui de ministre des Soins de longue durée, remplaçant alors la Dre Merrilee Fullerton.

Cette dernière, qui a essuyé des critiques pour sa gestion des maisons de soins de longue durée durant la dernière vague de la maladie à coronavirus, a été nommée ministre des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires.

Ce changement au Conseil exécutif a aussi signé l’arrivée de nouvelles têtes, telles que David Piccini qui a été choisi pour devenir ministre de l’Environnement, succédant à Jeff Yurek qui a été évincé du gouvernement Ford. L’ancienne ministre de l’Infrastructure, Laurie Scott, a également dû céder sa place à Kinga Surma.

Le portefeuille de la citoyenneté et du multiculturalisme est par ailleurs revenu au sein du gouvernement ontarien, Parm Gill prenant en charge ce poste qui n’avait pas été occupé depuis Laura Albanese en 2018.

Les ministères du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts ; de l’Énergie ; des Collèges et des Universités ; des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs ; de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales ainsi que le Conseil du Trésor ont également changé de responsables.