/regional/montreal/montreal

L'arrondissement de Ville-Marie veut repenser le développement du Quartier chinois

CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Souhaitant encadrer la façon dont se développera le Quartier chinois au cours des cinq prochaines années, l’arrondissement de Ville-Marie se dote d’un plan d’action qui en établira les grandes lignes. 

Parmi les stratégies proposées, l’arrondissement veut soutenir la création d’un regroupement commercial, développer une programmation culturelle mettant de l’avant l’histoire de la communauté et augmenter le verdissement des espaces publics du secteur.

«On veut que ça reste un quartier à échelle humaine, qui reste accessible, mixte, un peu à l’image de ce qu’on veut pour le centre-ville de Montréal», a expliqué Robert Beaudry, conseiller municipal et membre du comité exécutif de la Ville.

Depuis quelques semaines, l’avenir du Quartier chinois est sujet de préoccupations. En avril, des citoyens s’inquiétaient alors que plusieurs bâtiments historiques ont été achetés par un promoteur immobilier. En mai, les trois paliers de gouvernement avaient également souligné leur engagement pour préserver le Quartier chinois, bien qu’aucune mesure concrète n’ait été annoncée à ce moment.