/news/politics

Les électeurs de Claire Samson sont en colère

Isabelle Charron trouve l’attitude de Claire Samson très déplorable face à ses électeurs.

Photo Francis Pilon

Isabelle Charron trouve l’attitude de Claire Samson très déplorable face à ses électeurs.

Des électeurs de la circonscription d’Iberville, en Montérégie, se disent mécontents de leur députée Claire Samson, qui est passée de la Coalition avenir Québec au Parti conservateur du Québec sans même les consulter.

• À lire aussi: Claire Samson rejoint le PCQ d'Éric Duhaime

• À lire aussi: Don au Parti conservateur du Québec: Claire Samson exclue du caucus de la CAQ

• À lire aussi: Claire Samson donne sa version des faits sur son expulsion

Le Journal s’est rendu à Iberville, un secteur de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, pour discuter avec plus d’une vingtaine de citoyens et de commerçants.

Ils déplorent tous l’attitude de Claire Samson, devenue transfuge conservatrice cette semaine. 

La députée se présentait jusque-là sous la bannière de la Coalition avenir Québec (CAQ) depuis 2014 dans la circonscription d’Iberville. 

Richard Migneault aurait aimé être sondé par sa députée avant qu’elle change de parti.

Photo Francis Pilon

Richard Migneault aurait aimé être sondé par sa députée avant qu’elle change de parti.

Ils n’ont pas voté pour les conservateurs 

« Quand tu représentes le peuple, tu dois le consulter avant de prendre une décision comme ça. C’est clair que c’est décevant pour les gens du coin », critique Danielle Gardner, propriétaire d’une crèmerie. 

Même son de cloche pour Steve Ouellet, un employé de salon de quilles à Iberville. 

« C’est surtout dommage de l’avoir appris en lisant les journaux. C’est une grosse surprise. On n’a pas voté pour le Parti conservateur du Québec. On passe d’un extrême à un autre. J’aurais préféré qu’elle reste indépendante », tonne M. Ouellet. 

Steve Ouellet s’est dit étonné d’avoir appris la nouvelle sur Mme Samson dans les journaux.

Photo Francis Pilon

Steve Ouellet s’est dit étonné d’avoir appris la nouvelle sur Mme Samson dans les journaux.

Richard Migneault regrette la décision de sa députée puisqu’il avait voté en 2018 pour les valeurs de la CAQ, et non pour celles du Parti conservateur du Québec (PCQ). 

« Au moins, elle aurait pu rester indépendante et nous faire passer un petit sondage à ses électeurs. C’est dommage », laisse tomber M. Migneault, propriétaire d’une friperie dans la région.

Le Journal a tenté de discuter avec des électeurs qui appuient la décision de leur députée, vendredi après-midi, mais n’en a trouvé aucun en arpentant les rues durant quelques heures. 

Danielle Gardner, propriétaire d’une crèmerie, s’explique mal l’attitude de sa députée.

Photo Francis Pilon

Danielle Gardner, propriétaire d’une crèmerie, s’explique mal l’attitude de sa députée.

Expulsée pour un don

Rappelons que Claire Samson a été exclue mardi dernier du caucus de la CAQ après avoir fait un don de 100 $ au PCQ.

« Pour moi, ce don est inacceptable en partant. Changer de parti comme ça, c’est aussi un geste déplorable. Elle aurait peut-être dû nous consulter ou même démissionner », commente Isabelle Charron. 

Mme Charron indique que ce sera aux électeurs de trancher aux prochaines élections pour savoir si les conservateurs resteront dans leur circonscription ou non. 

« Je ne connais personne ici qui va être content du fait que la région est maintenant associée au [chef du parti] Éric Duhaime. Faites des élections demain matin, je vous garantis que Claire n’est plus élue », lance Nathalie Aubin, qui vote dans la région pour la CAQ depuis 2014. 

Dans la même catégorie