/news/world

Statue de Diana: l’occasion pour William et Harry de se réconcilier, selon un biographe

L’inauguration d’une statue de leur mère Diana le mois prochain à Londres est l’occasion pour les princes William et Harry de « briser la glace » et de se réconcilier, a estimé vendredi le journaliste Omid Scobie, auteur d’un livre à succès sur Harry et Meghan. 

• À lire aussi: La famille royale félicite Harry et Meghan pour la naissance de leur fille

• À lire aussi: Entrevue de Lady Di en 1995: le journaliste de la BBC s'excuse

• À lire aussi: Le prince Harry persiste et signe sur le manque d'empathie de sa famille

« Peut-être que ce sera l’occasion de briser la glace », a déclaré à l’association de la presse étrangère lors d’une conférence de presse à Londres Omid Scobie, auteur du livre « Finding Freedom » sur la mise en retrait du prince Harry et de son épouse Meghan Markle de la famille royale britannique. 

Selon le journaliste, « on a déjà vu un petit peu (ce rapprochement) après les funérailles » du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, en avril dernier. 

À cette occasion, Harry était venu au Royaume-Uni depuis la Californie où il vit avec Meghan et leurs deux enfants. Sa venue, sans son épouse, avait eu lieu dans un contexte tendu, quelque semaines après une interview fracassante du couple à Oprah Winfrey.

Lors de cet entretien télévisé diffusé le 7 mars, Harry, duc de Sussex, avait révélé s’être éloigné de William et s’était aussi dit « vraiment déçu » du manque de soutien de son père, le prince Charles. Il avait dénoncé le racisme et le manque d’appui de la famille royale pour justifier leur retrait de la monarchie avec son épouse et leur installation aux États-Unis.

Ces révélations avaient plongé la famille royale dans une crise.

Si William et Harry ont repris langue après les funérailles de leur grand-père, pour Omid Scobie, il reste « beaucoup de sujets de discussions ».

Le journaliste estime que l’inauguration de la statue « montrera qu’ils sont tous les deux capables d’être cordiaux et respectueux lorsqu’il s’agit de se souvenir de la vie de leur mère, malgré leurs différences. Ce sera toujours ce qu’ils ont en commun, cette passion partagée pour garder vivant l’héritage » de Diana.

Les deux frères ont choisi ensemble l’artiste Ian Rank-Broadley pour réaliser cette statue qui rend hommage à leur mère, morte en 1997 dans un accident de voiture à Paris alors qu’elle était pourchassée par les paparazzis.

L’oeuvre sera installée dans les jardins du palais de Kensington, où vivent William, Kate et leurs trois enfants, le 1er juillet 2021, jour qui aurait marqué le 60e anniversaire de Lady Di. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.