/regional/quebec/quebec

Travaux sur le pont Pierre-Laporte: visitez Québec cet été, insiste Labeaume

PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Malgré les travaux majeurs de cet été sur le pont Pierre-Laporte, Régis Labeaume insiste auprès des personnes qui comptaient visiter Québec pour qu’elles maintiennent leur programme. 

• À lire aussi: Travaux sur le pont Pierre-Laporte: une congestion routière pire qu’anticipé, croit Lévis

C’est ce que le maire a fait savoir vendredi en fin de matinée, au moment de dévoiler la stratégie mise en place par la municipalité pour faire face à ces travaux. «Nous avons investi beaucoup d’argent dans une offensive touristique très spéciale cette année. Je veux dire à tous ceux et celles du Québec qui veulent nous visiter et profiter de notre offre spéciale de promotion touristique qu’ils peuvent continuer à venir», a-t-il mentionné. 

Il a toutefois suggéré aux gens en provenance de l’ouest de prendre l’autoroute 40 et à ceux venant de l’est d’emprunter la route 138. Pour les personnes qui doivent absolument circuler sur l’autoroute 20, il est fortement recommandé d’éviter les heures de pointe. «Planifiez un peu plus. Peut-être, évitez les heures de trafic. Mais la Ville de Québec n’est pas barricadée (...) La Ville de Québec est accessible», a-t-il ajouté en convenant que ce sera «costaud» durant les 22 jours de travaux.  

Possibles compensations du gouvernement

Interrogé quant au coûts de ces travaux pour la Ville de Québec, le maire l’a évalué à environ 1,8 million$. Les coûts «directs» sont essentiellement formés par «des heures de plus, des employés de plus ou des équipements de plus, comme certaines voitures de police par exemple ou la caserne satellite (de pompiers)», a déclaré Chantale Giguère, coordonnatrice municipale de la sécurité civile. D’après elle, d’autres dépenses «secondaires», pas encore évaluées précisément, sont également à prévoir. Mais elles font partie des coûts habituels de fonctionnement de la Ville.  

«J’ai communiqué par écrit avec le ministre des Transports, François Bonnardel, et il m’a écrit qu’il était très ouvert à compenser financièrement la Ville pour les dépenses additionnelles occasionnées par l’entrave des travaux du pont», a signalé Régis Labeaume.  

Ce dernier a d’ailleurs pris soin de préciser que la municipalité n’a pas eu son mot à dire quant aux détails ou aux échéanciers des travaux estivaux et qu’elle s’est contentée de «prendre acte» de la décision gouvernementale.    

Diverses mesures

Durant les travaux, «des corridors prioritaires» seront mis en place par la Ville pour tenter de faciliter le passage des véhicules d’urgence, des bus et des taxis. On se concentrera particulièrement sur les deux secteurs chauds de Sainte-Foy et celui de la traverse Québec-Lévis. Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) va augmenter la fréquence de certains parcours pour aider à faire baisser le nombre de voitures sur la route. 

On assure également que tous les services municipaux seront maintenus. Toutefois, «d’autres employés, comme ceux qui travaillent au traitement des eaux et de l’incinération des déchets, pourraient être hébergés près de leur lieu de travail afin d’éliminer tout risque de rupture de service», précise-t-on. 

Dans la même catégorie