/news/culture

Scarlett johansson : heureuse que Black Widow soit moins « sexualisée » qu'auparavant

Scarlett Johansson se réjouit d'avoir pu rendre son personnage de Black Widow moins sexualisé dans son prochain film centré sur le personnage. 

• À lire aussi: Voici les 25 gros films de l'été

Black Widow, alias Natasha Romanoff, est un des piliers du Marvel Cinematic Universe (MCU) depuis sa première brève apparition dans Iron Man 2, il y a plus de dix ans. Le personnage était à l'origine présenté dans des vêtements moulants, mais l'actrice pense que son image a évolué dans la franchise, le changement étant le plus évident dans son prochain film. 

«Cela a sans aucun doute changé et je pense qu'une partie de ce changement (...) vient aussi de moi, a-t-elle déclaré à Collider. Je suis une maman et ma vie est différente. Évidemment, 10 ans se sont écoulés et beaucoup de choses se sont passées et j'ai une compréhension très différente et plus évoluée de moi-même. En tant que femme, je suis dans une phase différente de ma vie.»

Repensant à ses précédentes apparitions dans le MCU, qui comprenaient des scènes de flirt avec Tony Stark, joué par Robert Downey Jr, la femme de 36 ans a avoué qu'elle pensait que le personnage était «vraiment sexualisé» au début. «On parle vraiment d'elle comme si elle était un morceau de quelque chose, comme une possession ou une chose ou quoi que ce soit, comme un c** ambulant, vraiment. Et Tony fait même référence à elle comme quelque chose du genre à un moment donné.»

Cependant, elle espère maintenant que son personnage est pleinement respecté en tant que membre de l'équipe de superhéros des Avengers, avec une histoire à part entière. « Maintenant, les gens, les jeunes filles, reçoivent un message beaucoup plus positif, a-t-elle déclaré. Cela a été incroyable de faire partie de ce changement et de pouvoir sortir de l'autre côté et faire partie de cette vieille histoire, mais aussi de progresser, d'évoluer. Je pense que c'est plutôt cool. »

Black Widow sortira dans les salles le 7 juillet prochain.