/regional/abitibi

Une marche commémorative en Abitibi-Témiscamingue pour les enfants de Kamloops

Les anciens du pensionnat de Saint-Marc-de-Figuery, en Abitibi-Témiscamingue, ont marché, samedi, pour rendre hommage aux 215 enfants dont les restes ont été retrouvés le 28 mai dernier sur le site d’un ancien pensionnat autochtone à Kamloops, en Colombie-Britannique.

• À lire aussi: L’Ontario accorde 10 M$ pour fouiller les sites des pensionnats

• À lire aussi: Les autochtones pourront utiliser leur nom traditionnel sur leurs documents de voyage officiels

• À lire aussi: Pensionnats autochtones: Québec et Ottawa créent un guichet unique

Une centaine de membres de la communauté de Pikogan et d’autres communautés avoisinantes ont ainsi pris le départ vers 8 h 30 de Saint-Marc-de-Figuery pour rejoindre la communauté de Pikogan.

Les marcheurs se sont ensuite rejoints au site du Pow wow de Pikogan pour une cérémonie hommage, dans l’après-midi.

La majorité des personnes présentes portaient des t-shirts orange «Chaque enfant compte» et le nombre «215» inscrit dans le dos.

Rappelons qu’Ottawa et Québec avaient annoncé la semaine dernière la création d’un guichet unique pour venir en aide aux communautés autochtones qui souhaitent retrouver des proches disparus dans les pensionnats québécois.

Le premier ministre François Legault s’était également dit ouvert à la réalisation de fouilles sur les 12 sites qui étaient établis au Québec.

Dans la même catégorie