/news/politics

Crise des opioïdes: près de 500 personnes sont décédées d’une surdose en Alberta lors des quatre premiers mois de 2021

PHOTO FOURNIE PAR LA POLICE DE GATINEAU

Entre janvier et avril 2021, 488 personnes sont décédées d’une surdose en Alberta, comparativement à seulement 109 l’an dernier. 

• À lire aussi: Hausse de 60 % des surdoses d'opioïdes mortelles en Ontario

C’est ce que révèlent les données du gouvernement dévoilées samedi. Chaque mois jusqu’à présent, le nombre de décès par mois s’est avéré plus élevé que l’an dernier. La majorité des décès implique le fentanyl.

«Ce sont 109 familles en deuil, des centaines d’Albertains pleurant la perte d’êtres chers (et) des communautés à travers la province qui ressentent le traumatisme de ces décès», a écrit Lori Sigurdson, porte-parole du NPD en matière de santé mentale et de toxicomanie, sur les réseaux sociaux.

Pour essayer de contrer le problème, le parti conservateur de l’Alberta a l’intention de fermer le centre de Calgary’s Beltline du centre Sheldon M. Chumir, le plus occupé de la province, pour en ouvrir deux autres ailleurs. Jason Luan, ministre associé de la Santé mentale et des Dépendances de l’Alberta, a déclaré plus tôt ce mois-ci que son gouvernement était « engagé à faire tout son possible pour lutter contre la toxicomanie dans notre province » avant de vanter son système de soins axé sur le rétablissement.

Trente et un pour cent des décès jusqu’à présent cette année sont survenus à Calgary, où 153 sont décédés, dont 31 en avril. Au cours du premier trimestre 2021, 11 288 visites ont été enregistrées sur le site de consommation de drogue supervisé du centre-ville, où il n’y a eu aucun décès.

Dans la même catégorie