/news/politics

Fusillade lors d’une fête d’enfants: une communauté ébranlée à Toronto

La communauté de Toronto est sous le choc au lendemain d’une fusillade survenue lors de la fête d’anniversaire d’un enfant d’un an, où trois mineurs et un adulte ont été atteints par balle dans le quartier de Rexdale, situé au nord-ouest du centre-ville.

• À lire aussi: Trois enfants et un adulte atteints par balle lors d’une fusillade à Toronto

«C’est ignoble, ils n’ont aucun respect et ça me fait mal au cœur. Je ne pouvais même pas dormir la nuit dernière [de samedi à dimanche], juste de penser à la façon dont quelqu’un pouvait venir à une fête d’anniversaire et faire ça», a témoigné dimanche à Global News Emmalyn Redhead, qui était présente lors du drame.

Samedi soir vers 20 h, trois enfants et un homme de 23 ans ont été atteints par balle après que plusieurs coups de feu ont été entendus pendant une fête qui se tenait à l’extérieur d’une résidence à l’intersection de Tandridge Crescent et de l’avenue Byng.

Parmi les trois jeunes victimes, on retrouve un bambin d’à peine un an qui a été effleuré par une balle, mais qui a pu être soigné sur place, a indiqué la police de Toronto aux médias locaux.

Une fillette de cinq ans a pour sa part été amenée grièvement blessée à l’hôpital, mais son état de santé s’est amélioré au cours de la nuit, si bien qu’elle était considérée comme hors de danger dimanche.

«C’est déchirant. Mon fils et [la victime de cinq ans] ont le même âge, cela peut arriver à n’importe qui. Je ne pense pas qu’elle savait ce qui s’était réellement passé. C’était comme si elle était sous le choc», a expliqué Mme Redhead, qui venait de rentrer dans la maison lorsque les coups de feu ont été tirés.

Un enfant de 11 ans et un homme de 23 ans, atteint à la jambe, ont aussi dû être hospitalisés.

«C’est une situation horrible. Cela aurait pu être pire, il pourrait y avoir trois enfants morts », a affirmé le surintendant Ron Taverner de la police de Toronto lors d’un point de presse.

Tory et Ford scandalisés

Le maire de Toronto, John Tory, a dénoncé dimanche matin cette fusillade, qualifiant les gestes posés de «dangereux et effrontés», d’«irresponsable et scandaleux» dans une entrevue accordée à la chaine télévisée torontoise CP24.

«J'espère vraiment que nous pourrons traduire ces personnes en justice et appliquer tout le poids de la loi», a déclaré M. Tory.

«Nous voulons tous des réponses sur les raisons de cette tragédie et que les responsables soient traduites en justice. La police travaille sans relâche pour retrouver les responsables de cette fusillade», a-t-il également écrit sur Twitter.

Le maire de Toronto a alors fait appel à tous ceux et celles qui détiendraient des informations ou qui auraient vu des éléments suspects, en exhortant les témoins à contacter les policiers pour faire avancer l’enquête rapidement.

Le premier ministre ontarien, Doug Ford, s’est également saisi de son compte Twitter en matinée pour réagir à cet événement.

«La fusillade qui a eu lieu à Rexdale hier soir est inconcevable et dépasse l’entendement. Les coupables doivent être trouvés et traduits en justice», a-t-il indiqué.

L’enquête entourant les circonstances de cette tragédie était toujours en cours dimanche après-midi, les policiers tentant de collecter des preuves et d’examiner des images de surveillance.

Plusieurs suspects sont recherchés, mais aucune description n’a encore été publiée par la police de Toronto en fin de journée.

Selon les autorités locales, les personnes atteintes par balle n’étaient pas spécifiquement ciblées par les suspects.

Dans la même catégorie