/finance/homepage

La Bourse de Tokyo lâche 3% après la chute de Wall Street vendredi

dette

Julien Eichinger - stock.adobe.com

La Bourse de Tokyo chutait lundi en matinée, désarçonnée par les lourdes pertes en fin de semaine dernière à Wall Street, continuant à craindre un resserrement monétaire plus rapide de la Réserve fédérale américaine (Fed) face à une inflation élevée.

• À lire aussi: À Wall Street, le Dow Jones enregistre sa pire semaine depuis octobre

• À lire aussi: Votre conseiller financier vous en donne-t-il pour votre argent?

• À lire aussi: À Wall Street, nouvelle baisse pour le Dow Jones, le Nasdaq progresse

L'indice vedette Nikkei, qui avait stagné sur l'ensemble de la semaine écoulée, lâchait 3,01% à 28 091,85 points peu après 00H30 GMT, et l'indice élargi Topix cédait 2,44% à 1 899,06 points.

La Bourse de New York avait dérapé vendredi, les investisseurs demeurant très inquiets alors que la Fed se dirige progressivement vers une politique monétaire plus restrictive.

«Le marché tokyoïte est pris dans une tempête à la suite de la chute des actions américaines», résumait Okasan Online Securities dans une note.

La Fed envisage pour l'instant de remonter ses taux en 2023, mais elle pourrait le faire dès l'an prochain si l'inflation américaine restait élevée d'ici là, a estimé vendredi le président de la Réserve fédérale de Saint Louis, James Bullard.

Ces déclarations de M. Bullard, qui sera un membre votant du comité de politique monétaire de la Fed l'an prochain, avaient encore jeté de l'huile sur le feu.