/sports/homepage

Le Canadien et les Knights de retour... Chris Lee et Dan O’Rourke aussi

Au grand déplaisir de nombreux partisans du Canadien de Montréal, leur équipe favorite devra à nouveau composer avec la présence des arbitres Chris Lee et Dan O’Rourke durant le quatrième match de la demi-finale de la coupe Stanley contre les Golden Knights de Vegas, dimanche, au Centre Bell.

• À lire aussi: «Je ne m’attendais pas à ça» - Dominique Ducharme

• À lire aussi: CH : Ensemble dans le bateau

• À lire aussi: Une pensée pour Daron

Selon le journaliste Renaud Lavoie de TVA Sports, la Ligue nationale de hockey tente de réduire les déplacements en raison de la pandémie, de sorte qu’elle a prévu le même duo d’officiels pour les rencontres 3 et 4 de la série. Ainsi, Lee et O’Rourke reviendront sur la patinoire deux jours après leur soirée de travail qualifiée de médiocre par plusieurs médias.

Malgré des pénalités non appelées sur certaines séquences où ses joueurs ont reçu des coups en apparence déloyaux, le Canadien a vaincu les Knights 3 à 2 en prolongation, vendredi. Notamment, Corey Perry a reçu un coup de bâton au visage de Jonathan Marchessault pendant le temps supplémentaire, geste ayant été impuni. D’ailleurs, la victime a dû recevoir au moins six points de suture selon ses dires et demeure dans le néant quant aux raisons qui ont incité les officiels à ne pas sévir.

«J’ai entendu différentes choses. Les arbitres ne savaient pas si c’était un geste de bâton élevé, car le gars [Marchessault] jouait la rondelle. Mais pour moi, c’était une pénalité», a affirmé Perry, dimanche avant-midi.

 

Fleury paiera-t-il la note?  

Vendredi, Josh Anderson a réalisé un doublé, profitant d’une bourde du gardien Marc-André Fleury derrière son filet pour créer l’égalité en fin de troisième période pour ensuite trancher le débat en recevant une belle passe de Paul Byron sur une échappée. Maintenant, le Québécois pourrait se retrouver au banc pour le match 4. Effectivement, à la séance matinale, Robin Lehner effectuait les exercices habituellement réservés au partant. Toutefois, l’instructeur-chef Peter DeBoer a caché son jeu aux médias, déclarant qu’il ne confirmera pas l’identité de son homme de confiance en prévision de l’affrontement.

Peu importe l’heureux élu, les joueurs du Tricolore veulent se concentrer sur leur boulot.

«Ce sont deux excellents gardiens, ils sont dans cette ligue pour une raison. Là, ça ne compte pas pour nous : on doit se concentrer sur ce qu’on fait, a indiqué Perry, qui a croisé le fer avec Lehner en finale de l’Association de l’Ouest 2020, dans l’uniforme des Stars de Dallas. Robin est plus gros devant le filet, mais il faut créer de l’attaque, envoyer des rondelles au filet.»

Ayant été déclaré positif à la COVID-19, l’entraîneur-chef du Canadien, Dominique Ducharme, a manqué la dernière partie et reste à l’écart. Néanmoins, ses hommes disent vouloir jouer pour lui et pour Luke Richardson, son remplaçant derrière le banc.

«On va au front pour Luke, car il l’a fait pour nous. C’est un entraîneur proche des joueurs et il sait ce qu’on traverse», a spécifié Ben Chiarot à propos de l’ancien défenseur.

«C’est une situation malheureuse, car Dom veut être ici autant que nous. Il a accompli un excellent boulot et il est passionné de cette équipe. Je l’imagine en train de regarder les matchs et je lui souhaite le meilleur», a renchéri Perry.

En avance 2 à 1 dans la série, le Bleu-Blanc-Rouge tente d’accéder à la finale pour la première fois depuis 1993.