/news/coronavirus

Assouplissements aux frontières: voici les changements à retenir

Le gouvernement fédéral a inauguré l’été avec une nouvelle qui fera plaisir aux voyageurs : à partir du 6 juillet, les personnes pleinement vaccinées n’auront plus à se soumettre à la quarantaine obligatoire à leur arrivée au pays. Malgré cela, un paquet de restrictions resteront en vigueur jusqu’à nouvel ordre. Ottawa parle d'un «premier pas» vers une réouverture plus complète, car il mise sur la prudence et insiste sur une démarche progressive, telle que le désire la santé publique.

• À lire aussi: Le pays prend de l’avance sur son calendrier de vaccination initial

Fin de la quarantaine  

C’est désormais officiel: Ottawa met fin à la quarantaine obligatoire pour les voyageurs qui ont reçu leurs deux doses de vaccins. L’obligation d’un second test de dépistage au huitième jour est aussi mise de côté. 

Il s’agit des plus importants changements aux règles frontalières depuis l’instauration de la quarantaine obligatoire, au début de la pandémie. 

Important bémol à garder en tête: seules les personnes vaccinées avec des vaccins homologués au Canada seront acceptées. Comme aucun vaccin n’est actuellement autorisé pour les enfants de moins de 12 ans, ceux-ci seront toujours obligés à effectuer une quarantaine de 14 jours à leur arrivée, mais elle n’aura pas à se faire à l’hôtel et les membres de la famille n'auront pas à s'y soumettre.

Des preuves exigées à l’arrivée  

Un passeport vaccinal plus complet prendra un certain temps avant de devenir monnaie courante, explique le gouvernement. Mais dès le 6 juillet, les voyageurs de retour au pays devront arriver aux frontières avec un formulaire démontrant leur historique de vaccination, en plus de leur état de santé. 

Ces informations devront être présentées au moyen de l’application ArriveCAN. Parmi les informations saisies devra figurer la preuve d’un test négatif reçu dans les 14 derniers jours du voyage ainsi que l’itinéraire des déplacements des deux dernières semaines. 

De nouvelles files d’attente dans les aéroports se dessineront maintenant en fonction du statut de vaccination. Les voyageurs devront conserver une copie de leur confirmation de vaccination et des traductions disponibles pendant au moins deux semaines après leur arrivée au pays.

Le retour des résidents permanents  

Les personnes dont le statut de résident permanent a été confirmé après le 18 mars 2020 peuvent désormais revenir au pays, a annoncé le ministre de l’Immigration, des réfugiés et de la citoyenneté, Marco Mendicino. 

Le gouvernement avait bloqué l’entrée de ces derniers en raison des craintes liées à l’entrée des variants de la COVID-19. Les restrictions du gouvernement excluaient les résidents permanents dont le statut a été confirmé avant le 18 juin 2020.

Les vols directs avec l’Inde toujours suspendus  

Le gouvernement fédéral a confirmé une nouvelle, mais dernière prolongation de l’interdiction des vols directs avec l’Inde en raison des craintes liées à la montée du variant Delta, originellement détectée en Inde. L’interdiction prendra officiellement fin le 21 juillet. 

Le gouvernement a toutefois levé l’interdiction des vols avec le Pakistan, dont la décision initiale avait été prise au même moment, soit à la fin mai.

Dans la même catégorie