/news/coronavirus

Vaccination: cafouillage au Stade olympique après le passage de François Legault

Joël Lemay / Agence QMI

Le passage du premier ministre François Legault au Stade olympique pour une conférence de presse ce matin a été suivi, après coup, par un cafouillage dans les opérations de l'un des plus grands centres de vaccination du Québec.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Deuxième dose: Québec envisage une loto-vaccination

Après le départ du premier ministre, vers midi, près de 300 personnes en attente de recevoir leur deuxième dose de vaccin se sont attroupées vers l’entrée de la queue, sans respect de la distanciation. 

«Dispersez-vous ! Reculez!», a dû crier un responsable de la sécurité, intervenu pour disperser la foule mécontente. «On ne veut pas se retrouver avec un “cluster” (un foyer d'éclosion) et que des gens soient malades!»

Photo Mathieu Turbide

La foule réunie dans l’entrée principale du stade était composée de nombreuses personnes âgées, dont plusieurs en fauteuils roulants.

Les opérations de vaccination auraient été ralenties par le passage du premier ministre et ont pris près de deux heures de retard, selon une employée du centre. Des centaines de personnes qui avaient pris rendez-vous ont donc reçu leur vaccin plus de deux heures après l’heure de leur rendez-vous. 

«On est en manque de staff. On est désolés», expliquait une infirmière aux gens qui attendaient en ligne.

Du côté du CIUSSS de l’Est-de-l’île-de-Montréal, on assure que l’attente observée lundi n’est pas liée au passage de M. Legault.  

«Il y a de l’attente parce qu’il y a beaucoup de monde. Ça n’a rien à voir avec le premier ministre», explique un porte-parole, Christian Merciari.  

Les rendez-vous devancés et le fait que des personnes se soient présentées à l’avance expliquent les retards, affirme le porte-parole.  

- avec Patrick Bellerose, le Journal de Québec