/news/currentevents

Un mort dans une tornade à Mascouche

Un homme a perdu la vie et des citoyens ont été blessés dans une tornade qui a touché terre du côté de Mascouche, dans Lanaudière, lundi après-midi, causant également d’importants dégâts.

• À lire aussi: Témoignage: Il échappe in extremis à la tornade

• À lire aussi: Tornade à Mascouche: «Il y avait des bouts d’arbre et de toiture»

• À lire aussi: Tornades : «Il va y en avoir de plus en plus au Québec si on ne fait rien»

«[Il y a] un décès sur cette tornade, on a eu simplement deux blessés légers. [La personne décédée] se serait réfugiée dans son cabanon et le cabanon est parti complètement au vent», a confirmé Jean-Pierre Boudreau, directeur du service incendie de la Ville de Mascouche à LCN en fin d’après-midi.

Le premier ministre François Legault et la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, se sont saisis de leur compte Twitter en soirée pour présenter leurs condoléances aux proches de la victime.

«On nous confirme malheureusement le décès d’un homme. Nos pensées accompagnent sa famille et ses proches. Nos équipes gouvernementales sont mobilisées sur le terrain pour venir en aide aux sinistrés et soutenir les autorités municipales», a écrit Mme Guilbault.

M. Boudreau avait par ailleurs indiqué en début de soirée que les services d’urgence attendaient le retour d’Hydro-Québec pour la coupure du courant avant d’aller constater les dommages.

La tornade, filmée par de nombreux internautes, a provoqué une commotion dans cette municipalité de Lanaudière. 

La majorité des dommages ont été constatés vers la rue Louvain et Croissant Nelligan.

«C’est une tornade qui se déplaçait lentement avec une multitude d’objets dans le ciel. Il y avait des bouts d’arbres, des bouts de toiture, des bouts de métal, c’est assez épeurant quand on arrive dans le secteur», a témoigné à LCN Denis, un résident de Mascouche.

«Je sentais le vent arrivé et je me suis réfugié dans mon cabanon. J’ai vu mon patio voler, ma table et mon trampoline aussi. Je suis sorti puis j’ai vu que je n’avais plus rien dans ma cour», a relaté un autre résident, Richard Labossière.

Une maison a aussi complètement été soufflée par le vent, tandis que d’autres ont été lourdement endommagées, a pu constater l’Agence QMI sur place.

«Clairement il y a eu des dommages assez importants sur des résidences et sur le réseau électrique», a mentionné en entrevue à LCN le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, qui s’est rendu sur les lieux en début de soirée.

Un centre d'aide mis sur pied      

Un centre d’aide sera mis en place pour les personnes qui ont été touchées par cet événement météorologique.

Ce dernier sera situé au Pavillon du Grand Couteau, à Mascouche.

La Croix-Rouge attend entre 50 et 100 sinistrés au cours de la soirée. Les personnes recevront nourriture et boisson, ainsi que des fils pour recharger leur téléphone. 

Des intervenants psychosociaux seront également sur place pour offrir du soutien aux sinistrés.

Ce centre d'aide est toutefois une ressource temporaire. Éventuellement, les gens seront redirigés vers dans un centre d'hébergement ou à l'hôtel.

«Il y a eu des blessés, il y a un travail avec nos équipes de la sécurité publique sur les lieux, il y a des fils dans la rue, c’est vraiment pas une belle scène», a témoigné M. Tremblay.

«La veille d’orages violents demeure en vigueur jusqu’à nouvel ordre alors nous vous invitons à la prudence et à éviter les déplacements», a-t-il ajouté sur sa page Facebook.

De nombreux internautes ont publié en ligne des photos et vidéos montrant la tornade s’abattre près de cette municipalité de Lanaudière. Un nuage de débris s’envolant vers le ciel est visible sur plusieurs images.

«La tornade est confirmée, mais nous n’avons pas encore de détails pour la taille ou de potentiels dégâts», a précisé Simon Legault, météorologue pour Environnement Canada.

Cette tornade s’est formée alors qu’une ligne d’orages violents a balayé le sud-ouest et le centre du Québec en après-midi, après des journées de chaleur et d’humidité.

Un autre risque de tornade vers Québec      

Une alerte pour un risque de tornade a également été lancée par l’agence fédérale peu avant 17 h pour Québec et ses alentours, un radar Doppler montrant une potentielle tornade près de Saint-Lambert-de-Lauzon qui se dirigeait vers le nord-est. 

L’alerte a toutefois été levée vers 18 h.

«Il y a une possible rotation, mais ça ne veut pas pour autant dire qu’elle va toucher le sol», a ajouté le météorologue.

Il était donc recommandé de rentrer «à l’intérieur, dans la pièce au niveau le plus bas, loin des fenêtres et des murs extérieurs, comme dans un sous-sol, une salle de bain, une cage d’escalier ou un garde-robe intérieur».

Plusieurs dommages matériels ont aussi été constatés vers Saint-Narcisse-de-Beaurivage, en Chaudière-Appalaches.

Environnement Canada a émis peu après 16 h plusieurs alertes d’orages violents pour la Beauce, le Centre-du-Québec, l’Estrie, la Montérégie, la Mauricie, mais également la région de la Capitale-Nationale.

«Les météorologues d’Environnement Canada surveillent un orage violent pouvant produire des rafales très fortes, de la grêle pouvant atteindre la taille d’une pièce de cinq cents et de la pluie forte», a-t-il été indiqué dans l’alerte.

Et la Rive-Sud de Montréal n’a pas été épargnée par ces orages, des nuages en forme d’entonnoirs ayant d’ailleurs été aperçus en Montérégie. 

De nombreux poteaux d’Hydro-Québec sont notamment tombés à Saint-Urbain Premier et ont bloqué des routes, comme la Montée de la Rivières-des-Fèves

Plusieurs pannes de courant recensées        

Les conséquences de ces orages se sont rapidement fait ressentir sur le réseau électrique, plus de 36 000 clients d’Hydro-Québec manquant de courant vers 16 h, un nombre qui a continué d’augmenter et a atteint environ 53 500 interruptions une heure plus tard.

La Montérégie est principalement concernée par ces difficultés, avec plus de 30 000 personnes sans électricité en après-midi et près de 22 000 en soirée.

La région de Lanaudière a également dénombré près de 5 500 coupures vers 17 h, avant de redescendre à environ 4000 quelques heures plus tard.

L’Estrie, le Centre-du-Québec et la Mauricie ont aussi été touchés par ces pannes.

Un peu plus de 38 000 foyers québécois n’avaient toujours pas connu un retour de l’électricité aux alentours de 20 h 30 lundi soir.

Dans la même catégorie