/regional/sherbrooke/centreduquebec

Grosse commande pour un fabricant de camions d’incendie du Centre-du-Québec

Un fabricant de camions d’incendie du Centre-du-Québec vient d’obtenir mardi un important contrat, le plus gros de son histoire.

• À lire aussi: Enquête: cinq semaines dans un entrepôt d’Amazon

• À lire aussi: L’usine d’Alstom à Sorel-Tracy sera fermée

• À lire aussi: Appels d’offres annulés: les maisons des aînés sont prises dans la surchauffe

Camions Carl Thibault de Pierreville devra livrer huit camions à échelle de 100 pieds à la ville de Longueuil pour une valeur de 12,5 millions $. Son plus grand défi par contre est de trouver la main-d’œuvre additionnelle requise. Il lui faut, à court terme, 10 employés de plus et 50 à moyen terme.

En raison des perturbations multiples de la pandémie, la PME accuse déjà un retard de trois mois pour la réalisation d’un autre important contrat prévoyant la fabrication de 12 camions-pompe destinés à la ville d’Ottawa. L’entreprise familiale de 5e génération doit donc au plus vite retrouver sa cadence.

«Là on a besoin d’une dizaine d’employés parce qu’on veut continuer à grossir l’entreprise. Présentement on laisse aller des contrats. On n’a pas le choix parce qu’on n’est pas capable de les faire dans les délais à rencontrer», a indiqué le président Carl Thibault.

Pour se donner de meilleures chances de retenir ses employés actuels et d’en attirer d’autres, l’entreprise vient de signer une convention collective de trois ans prévoyant des hausses salariales de 12% la première année, de 3% et de 2% les années subséquentes. Il faut dire que ces majorations comportent un volet de rattrapage.

«On est content qu’il y ait une reconnaissance du besoin des travailleurs et de l’effort qu’ils ont donné à cette entreprise pour lui permettre de se relancer», a partagé David Maden, directeur de la FTQ-Mauricie. Pour sa part, Carl Thibault indique qu’il s’agissait là d’une façon de remercier le personnel.