/regional/saguenay

Hausse du prix des matériaux: plusieurs projets de construction reportés ou abandonnés

La hausse du prix des matériaux et leur rareté découragent de plus en plus de rénovateurs et d’entrepreneurs généraux.

• À lire aussi: Des matériaux plus coûteux et moins disponibles au Québec

«On le sent qu'on [en est à] un point de rupture, les gens ne vont plus de l'avant comme l'an passé. [La hausse ne touchait que] le bois d'œuvre, mais là, tous les matériaux ont suivi et ça amène des coûts de projets vraiment astronomiques», a mentionné Éloi Boudreault, propriétaire de l’entreprise Éloi Boudreault Construction, situés dans l’arrondissement de Chicoutimi au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«Tout a augmenté, on est plus capable d'avoir des matériaux, par exemple, des soffites d'aluminium, des clous et de la laine», a ajouté l'entrepreneur.Pour Chantal Perron, propriétaire du Bistrot du Fjord, situé également dans l’arrondissement de Chicoutimi, les plans de rénovations ont dû être mis sur la glace. 

Le restaurateur voulait rénover la devanture de son commerce en mars dernier, mais l'augmentation du prix des matériaux y a été pour quelque chose.

«On avait fait la revitalisation des salles de bains, maintenant, on était prêt à faire l'extérieur. On était rendu aux soumissions pour mener à terme le projet», a expliqué déçu M. Perron à TVA Nouvelles, mardi.

«Il y a plusieurs facteurs. C'est sûr que les projets sont majorés, les gens parlent d'environ 30%», a ajouté le restaurateur.

«Ce projet-là, c'est mon bébé. J'ai travaillé fort toute ma vie et que tout ça me tombe sur la tête, c'est vraiment décevant», a affirmé M. Perron, ajoutant qu’il espère un retour à la normale.

Certaines entreprises ont tout de même su tirer leur épingle du jeu, comme Construction Michel Godin, situé dans l’arrondissement Jonquière de la Ville de Saguenay.