/news/coronavirus

Air France va tester l’application IATA Travel Pass entre Montréal et Paris

COURTOISIE AIR FRANCE

Air France va lancer un premier projet pilote de numérisation de résultats négatifs de tests de dépistage de la COVID-19 au départ de l’aéroport Montréal-Trudeau.

• À lire aussi: Réouverture graduelle des frontières : Trudeau défend la stratégie du gouvernement

• À lire aussi: Assouplissements aux frontières : le Canada rabroué par l‘IATA

COURTOISIE

La compagnie va tester l’application IATA Travel Pass sur ses vols au départ de Montréal-Trudeau et à destination de Paris-Charles de Gaulle à compter du 24 juin et jusqu’au 15 juillet 2021.

Cette application, disponible sur les téléphones intelligents, permet aux voyageurs de vérifier les dernières conditions d'entrée liées au COVID-19 imposées par leur pays de destination, de recevoir les résultats d’un test de COVID-19 et d’enregistrer ces documents afin de pouvoir prouver aux compagnies aériennes et aux autorités qu'ils sont en conformité avec les conditions d’entrée de leur destination.

«Cette expérimentation est gratuite pour les clients et est proposée sur la base du volontariat. Elle est ouverte aux passagers dont la destination finale est Paris», a souligné la compagnie aérienne, mercredi dans un communiqué.

Les tests de dépistage seront faits dans les installations de Biron Groupe Santé à l’aéroport de Montréal. Les passagers éligibles recevront une notification quelques jours avant leur départ vers Paris. 

Le test peut être effectué le jour du départ par les voyageurs de 11 ans et plus n’ayant pas été vaccinés ou n’ayant reçu qu’une dose et, qui pour entrer en France, ont l’obligation de soumettre une preuve de résultat négatif à un test PCR ou antigénique effectué 72 heures avant leur départ.

Données personnelles et informations sur la santé

«Le IATA Travel Pass répond aux exigences les plus strictes en matière de protection des données personnelles. Toutes les données relatives à la santé de l'utilisateur restent stockées dans l'application, sans aucune transmission ou centralisation. Ceci garantit à l’utilisateur un contrôle total des informations le concernant», a assuré Air France.

Air France a déjà commencé à tester l’application au pour les vols au départ de New York-JFK, jusqu’au 8 juillet, et de Barcelone, jusqu’au 30 juin.

Avec ces tests, la compagnie souhaite «[marquer] une nouvelle étape dans la simplification des voyages».

Dans la même catégorie