/news/coronavirus

COVID-19: l’Ontario prête à devancer son déconfinement

Fort d’un autre bilan à la baisse et d’une campagne de vaccination qui progresse à toute vapeur, l’Ontario pourrait bien chercher à devancer son plan de déconfinement.

• À lire aussi: Une étude canadienne confirme des niveaux d’anticorps plus élevés après deux doses de vaccin

La province a dévoilé, mercredi, un bilan cumulant 255 nouveaux cas de COVID-19 et 11 décès, témoignant ainsi à nouveau de la baisse du nombre d’infections à l’ouest de la rivière des Outaouais.

En parallèle, 76,5 % des adultes sont désormais vaccinés en Ontario, incluant 27,5 % des 18 ans et plus qui ont reçu leurs deux doses. Ces taux sont suffisants, techniquement, pour permettre à la province d’entamer la phase trois de son programme de déconfinement.

CAPTURE DECRAN

L’Ontario se trouve présentement à la première étape de ce plan et doit entamer la seconde phase le vendredi 2 juillet. Cependant, le gouvernement de Doug Ford compterait annoncer, jeudi, que la deuxième étape est devancée au mercredi 30 juin, a dévoilé CBC News.

Le premier ministre lui-même a évoqué un tel scénario. «Nous travaillons fort pour atteindre la deuxième phase, et la troisième aussi vite que possible, en toute sécurité», a laissé entendre M. Ford en conférence de presse, mercredi, tandis que la ministre de la Santé, Christine Elliott, a évoqué une annonce «très bientôt».

La veille, le ministre des Finances, Peter Bethlenfalvy, avait affirmé que «toutes les options sont en discussion» lorsqu’il s’était fait demander si le plan de déconfinement serait devancé.

Bilan en hausse

Du côté du Québec, les chiffres sont repartis à la hausse avec 127 nouvelles contaminations et trois décès, des données qui mettent un terme à une courte série de deux journées sous les 100 cas.

Le nombre d’hospitalisations (161), y compris aux soins intensifs (40), n’a aucunement varié de son côté.

«En cette veille de notre Fête nationale, j’invite tous les Québécois à continuer de respecter les mesures sanitaires en vigueur. Soyons fiers de ce que nous avons accompli tous ensemble jusqu’à maintenant. Continuons d’être solidaires», a appelé le ministre de la Santé, Christian Dubé, en partageant les données du jour sur Twitter.

Manifestation

Du côté de l’Atlantique, seul un cas a été détecté au Nouveau-Brunswick, tandis que les autres provinces ont échappé au virus.

C’est cependant une manifestation contre les mesures sanitaires à la frontière entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, sur la Transcanadienne, qui continuait à retenir l’attention dans la région. Les manifestants, réunis depuis mardi, dénonçaient que des mesures de quarantaine continueront à s’appliquer pour les Néo-Brunswickois entrant en Nouvelle-Écosse, tandis que les habitants des deux autres provinces de l’Atlantique en sont exempts depuis mercredi.

«Je suis très déçu de ce blocus. Ce n’est pas comme ça qu’on va régler quoi que ce soit et ça fait juste perturber encore plus la vie des gens», a fulminé le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs.

Autre déconfinement

Du côté de l’Ouest, la province la plus malmenée au pays par le SRAS-CoV-2 au cours des dernières semaines a annoncé qu’elle permettra la réouverture de ses bars et restaurants, en plus d’augmenter la taille des rassemblements permis dès samedi.

«Ensemble, nous avons vaincu la troisième vague [...]. Après un an et demi de lutte contre la COVID-19, il est temps pour les Manitobains de retrouver leur liberté et de profiter de l’été», a déclaré le premier ministre Brian Pallister.

Notons que le Manitoba a annoncé 123 cas et trois décès mercredi, des nombres presque identiques à ceux du Québec, malgré une population six fois plus petite.

LA SITUATION AU CANADA

Ontario: 543 019 cas (9093 décès)

Québec: 374 222 cas (11 198 décès)

Alberta: 231 568 cas (2292 décès)

Colombie-Britannique: 147 187 cas (1740 décès)

Manitoba: 55 589 cas (1132 décès)

Saskatchewan: 48 505 cas (565 décès)

Nouvelle-Écosse: 5793 cas (92 décès)

Nouveau-Brunswick: 2320 cas (45 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 1384 cas (7 décès)

Nunavut: 657 cas (4 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 206 cas

Yukon: 224 cas (3 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 128 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 410 927 cas (26 175 décès)

Dans la même catégorie