/news/currentevents

EN IMAGES | Un pilote d’hydravion sauvé in extremis dans la rivière des Prairies

Un pilote d’hydravion a été secouru in extremis par une riveraine qui a assisté à l’écrasement de l’appareil dans les eaux de la rivière des Prairies mercredi matin.

Après avoir vu l’appareil s’écraser dans la rivière, la candidate d'Action Laval dans le district de Sainte-Dorothé, Lydia Aboulian, s’est lancée à son secours. 

«Je vois un hydravion qui a planté nez en premier, et il y a eu une explosion, on a tout vu. Là, ma bénévole a commencé à crier "qu’est-ce qu’on fait, qu’est-ce qu’on fait". Moi aussi je paniquais, j’ai dit "appelle la police"», raconte-t-elle. 

Quand Lydia Aboulian a constaté que l’hydravion commençait à caler et que personne ne semblait être sorti de l’appareil, elle a pris sa motomarine pour s'approcher. 

«Le courant est fort devant chez moi, et puis là le courant amène l’avion. On ne voit personne qui sort de l’avion, on n’a aucune idée si c’est une personne ou une famille», se rappelle la candidate. 

En arrivant près de l’hydravion, elle a vu la tête du pilote de 73 ans, le Dr Bernard Cardinald, sortir de l’eau. Après avoir confirmé avec lui qu’il était seul à bord, elle l'a ramené en sécurité sur la rive. 

Un problème au décollage pourrait être à l'origine de l'écrasement de l'appareil. 

L'enquête a été confiée au Bureau de la sécurité des transports (BST).