/sports/homepage

Le CH en mission: rester calme

L’attaquant Joel Armia n’est peut-être pas le plus démonstratif, mais ses propos ne traduisent pas moins l’attitude des membres du Canadien de Montréal, qui se retrouvent à une victoire de la finale de la coupe Stanley.

• À lire aussi: Le CH à un gain de la finale de la coupe Stanley

• À lire aussi: CH: des prix en hausse

• À lire aussi: Céline apparaît à l’écran des Knights avec un uniforme de Vegas et la toile s'enflamme

«Nous avons un bon parcours jusqu’à maintenant, mais nous sommes encore loin de ce que nous souhaitons accomplir», a indiqué l’attaquant finlandais, mercredi matin, en vidéoconference.

Pour le sixième match de la série face aux Golden Knights, jeudi, Armia devine que l’ambiance sera folle au Centre Bell en ce soir de Fête nationale du Québec.

«Tous les partisans ont été incroyables et le support est fantastique», a noté le numéro 40 du Tricolore.

«Quel festival ce serait de gagner ce match à la St-Jean-Baptiste, a pour sa part mentionné l’entraîneur Luke Richardson. Les joueurs doivent prendre plaisir à ce que nous vivons présentement.»

Entrevue avec Réjean Tremblay, chroniqueur sportif au Journal de Montréal et de Québec:

Même attitude    

À propos de l’état d’esprit des joueurs, Armia savoure lui-même les précieux moments, mais estime néanmoins qu’il est important de rester calme.

«Il faut continuer de jouer de la même façon, a dit le Finlandais. Il faut rester calme, garder la même attitude et arriver avec beaucoup d’énergie.»

Richardson a corroboré ses propos: «il faut garder ça simple, patiner et poursuivre ce système défensif qui peut être frustrant pour l’autre équipe».

«Particulièrement en séries éliminatoires, nous avons besoin de nos quatre trios, a pour sa part ajouté Armia. Nous jouons si souvent. Si on fonctionnait avec une rotation de deux trios, ça n’irait pas.»

Écoutez l'entrevue avec Jean-François Blais, expatrié à Vegas depuis 18 ans sur QUB radio:

Dans la même catégorie