/news/coronavirus

Les réactions cardiaques sont moins dangereuses que la COVID-19

Plusieurs cas de complications cardiaques ont été répertoriés après l'administration d'un vaccin contre la COVID-19. Des comités scientifique cherchent toujours à trouver un lien entre les deux.

• À lire aussi: COVID: un comité américain se penche sur des problèmes cardiaques chez des jeunes vaccinés

• À lire aussi: Une étude canadienne confirme des niveaux d’anticorps plus élevés après deux doses de vaccin

Des patients, généralement de jeunes hommes, ont été victimes d’inflammations cardiaques peu de temps après avoir reçu une dose de vaccin. 

Il n’est pas encore prouvé que ces complications sont des réactions au vaccin. 

Deux types d’inflammations ont été référencées pour l’heure.

«La péricardite est une inflammation de l’enveloppe du cœur, tandis que la myocardite est une inflammation du muscle du cœur» a expliqué en entrevue avec TVA Nouvelles Peter Guerra, chef du département de cardiologie à l’institut de l’Université de Montréal.

Ces complications ont été rapportées dans environ 300 cas, ce qui est très peu.

La médication a été efficace, et ces cas ont été rapidement guéris.

Les indications gouvernementales demeurent en faveur du vaccin, puisqu’«Il y a tout de même davantage de bénéfice à se faire vacciner que l’inverse», rappelle le cardiologue.

Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.

Dans la même catégorie