/news/law

François Asselin coupable sur toute la ligne

François Asselin a été reconnu coupable des meurtres au deuxième degré de son père, Gilles Giasson, et de son ancien collègue, François Lefebvre, ainsi que d’outrage à leur cadavre, au palais de justice de Sherbrooke, jeudi.

À l’unanimité les membres du jury n’ont pas retenu la thèse de la défense soutenant qu’Asselin était non criminellement responsable des meurtres pour cause de troubles mentaux et l’ont condamné à la prison à vie.L’homme a avoué ses crimes lors de son interrogatoire avec la police.Il a avoué avoir découpé et jeté aux ordures le corps de son père, puis, quelques jours plus tard, il a poignardé François Lefebvre dans une chambre d’hôtel de Sherbrooke, en Estrie.

Il a ensuite enveloppé le cadavre dans une boîte de carton.Des proches des deux familles ont éclaté en sanglots quand le verdict a été prononcé. Pour le fils de François Lefebvre, cette étape met fin aux longs processus judiciaires. «Ça a été trois ans d’horreur. Il ne pourra plus faire de mal à personne», a soutenu Nicolas Lefebvre.

«On va pouvoir tourner la page», a jouté la sœur de Gilles Giasson, Lucille.Le meurtrier sera de retour en cours le 4 août prochain pour connaître le nombre d’années à purger au pénitencier avant d’être éligible à sa libération conditionnelle

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.