/news/currentevents

Un tueur de chats sème la terreur à Ottawa

Un prédateur, vraisemblablement un coyote, sème la terreur parmi les propriétaires de chats du centre-ouest de la Ville d’Ottawa, alors que sept bêtes ont été retrouvées mortes dans ce secteur depuis le début du mois de juin.

Les attaques se sont toutes produites dans des parcs, le long de pistes cyclables ou de couloirs de transport d’électricité dans la zone délimitée par les chemins Greenbank, Baseline, Merivale et Hunt Club du secteur Nepean.

Le Service de police de la Ville d’Ottawa avait pris ces décès très au sérieux, car ils pouvaient s’apparenter à de la maltraitance animale. Les patrouilles avaient été accrues dans ce secteur et une ligne téléphonique de signalement spéciale avait aussi été mise en place par les forces de l’ordre pour tenter de résoudre cette affaire.

Or, une autopsie effectuée jeudi au laboratoire de santé animale de l’Université de Guelph a déterminé qu’un prédateur, vraisemblablement un coyote, était à l’origine de ces attaques.

Les propriétaires d’animaux domestiques de ce secteur sont priés de les garder à l’intérieur de la maison pour le moment.