/sports/homepage

Euro: place maintenant aux choses sérieuses

C’est déjà le début des huitièmes de finale à l’Euro et on commence avec des duels opposant le Pays de Galles au Danemark et l’Italie à l’Autriche.

• À lire aussi: Euro: Belges et Danois au prochain tour

• À lire aussi: Euro: trois en trois pour l’Italie

• À lire aussi: Euro: le Danois Eriksen va devoir porter un régulateur cardiaque

À 15 h samedi, on va surveiller de près la performance de l’Italie qui a remporté ses trois matchs de phase de groupe et qui devra désormais être parfaite si elle souhaite soulever le trophée le 11 juillet.

Les Italiens ont connu un premier tour sans faille avec une récolte de sept buts sans en accorder un seul en trois matchs.

Cette équipe qui allie expérience et jeunesse semble être bâtie pour cette compétition et se comporte drôlement bien depuis le début.

Face à une Italie en pleine possession de ses moyens, est-ce que le voisin autrichien saura être à la hauteur ?

L’Autriche a beau avoir terminé au deuxième rang du groupe C derrière les Pays-Bas, elle n’a pas été particulièrement convaincante jusqu’à maintenant, et ce, malgré une fiche de deux victoires et un revers.

Elle n’a pas été dominante en attaque avec quatre buts en trois rencontres. La performance défensive n’a guère été plus étincelante avec trois filets accordés.

Inquiétudes

S’il y a des inquiétudes dans le camp autrichien, elles sont bien légitimes puisque l’Italie semble être plus forte sur papier.

Et surtout, les joueurs italiens proposent un jeu nettement plus passionnant que celui des athlètes autrichiens, qui est plus classique, voire un peu terne. 

Pour le spectacle, une victoire italienne est à souhaiter.

Portés par Eriksen

Dans le premier match de la journée disputé à Amsterdam, les Gallois vont devoir freiner les Danois qui sont transportés par les événements de leur premier match dans lequel Christian Eriksen a fait un arrêt cardiaque sur le terrain.

Les Danois ont été ébranlés et ont perdu leurs deux premiers matchs contre la Finlande et la Belgique, mais se sont relevés à leur dernière partie de la phase de groupe, l’emportant facilement 4 à 1 face à la Russie.

C’est donc une équipe sur une lancée qui va se présenter face au Pays de Galles. Et si on se fie à sa dernière sortie, le Danemark pourrait très bien réserver une mauvaise surprise aux Gallois.

La rencontre face à la Russie a démontré que le Danemark était en mesure de créer de l’attaque, ce qu’il avait eu du mal à faire lors des deux duels précédents. Le jeu défensif gallois est toutefois à la hauteur, alors les Danois devront être rusés.

Couci-couça

On peut dire que le Pays de Galles a connu une phase de groupe en dents de scie avec une fiche de 1-1-1.

La bande de Gareth Bale a fait match nul contre la Suisse, a battu la Turquie et s’est inclinée face à l’Italie.

On a du mal à trouver la véritable identité de cette équipe qui est capable du meilleur comme du pire.

Ce qui est sûr, c’est que même s’il ne marque pas, Bale fait tout son possible pour mettre ses coéquipiers en valeur avec des passes intelligentes et précises.

Mais les Gallois vont toutefois disputer cet affrontement en l’absence d’Ethan Ampadu (le fils de l’entraîneur adjoint du CF Montréal, Kwame) qui a reçu un carton rouge lors du dernier match contre l’Italie.


SAMEDI 12 h  

  • Pays de Galles c. Danemark   

Les Danois sont toujours portés par l’émotion et semblent en voie de monter en puissance, et les Gallois peuvent aussi hausser leur niveau de jeu. Un bel affrontement en perspective. 


SAMEDI 15 h  

  • Italie c. Autriche   

Les Italiens doivent désormais être parfaits jusqu’au bout, ce qu’ils ont été depuis le début du tournoi. L’Autriche fait face à son plus gros défi depuis le début de la compétition ; vaincre son voisin ne sera pas une mince affaire.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.